Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2011 1 21 /03 /mars /2011 10:36

Un jour, une mère accablée de douleur était effondrée dans le couloir d'un hôpital.
Pour elle, le monde avait cessé d'exister.

Elle pleurait sans cesse. Des torrents de larmes s'échappaient de ses yeux.
Elle avait élevée seule sa fille et maintenant sa petite, son unique enfant, venait de mourir.
L'infirmière de garde et le prêtre essayaient de la réconforter mais son esprit et son coeur étaient à des années-lumière de là.

Dans le corridor jouxtant la chambre de sa fille, se tenait un petit garçon de cinq ans à l'air triste.
La tête inclinée et les yeux clos, il restait là, tout seul.

L'infirmière leva les yeux et le vit :
« Vous voyez ce petit garçon debout dans le corridor ? » dit-elle.

À travers ses larmes, la mère regarda dans le corridor du côté de la chambre de sa fille.

« Voici son histoire », continua l'infirmière.

«La mère de ce petit garçon est une jeune Serbe qui a été transportée ici la semaine dernière.
Ils ont perdu toute leur famille durant la guerre, et ils sont venus dans ce pays il y a quatre mois avec, pour tout bagage, les vêtements qu'ils portaient.
Ils ont vécu d'un refuge à l'autre tout ce temps.
Ils ne connaissent personne ici.
Ils étaient seuls tous les deux.

Ce petit garçon est venu là tous les jours ; il restait là, debout ou assis, du matin au soir, espérant en vain que sa mère se rétablisse.
Elle est morte il y a une heure environ.

Maintenant il n'a personne et pas même une maison où s'en retourner »

La mère affligée écoutait à présent. L'infirmière poursuivit:

« Bientôt, je vais devoir sortir et parler à ce petit garçon, lui dire que maintenant il est seul au monde, qu'il n'a plus de famille. »
L'infirmière fit une pause et jeta un regard suppliant à la femme qui était auprès d'elle.
Elle dit en hésitant : « Pourriez-vous y aller et le faire à ma place ? »

Tous ceux qui assistèrent à cette scène en garderont à jamais le souvenir.
La femme se leva, chassa les larmes de ses yeux, retrouva son aplomb, sortit dans le corridor et prit le petit garçon dans ses bras.
Elle emmena cet enfant sans maison dans sa maison sans enfant.

Plongés dans l'obscurité, ils devinrent Lumière l'un pour l'autre.

Source inconnue.

Partager cet article

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans TEXTES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AMOUR ET BENEDICTION
  • AMOUR ET BENEDICTION
  • : REIKI AIDE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL, POUR ATTEINDRE SON BUT, AIDE POUR AMELIORER SA VIE BIEN ËTRE PROSPERITE
  • Contact

Rechercher

Pages