Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 21:05

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 16 janvier 2010 par Simon Leclerc

 

Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Il nous fait plaisir de venir vous rencontrer et d’ajouter un autre volet à nos enseignements progressifs qui, nous le souhaitons, vous apportent des compréhensions nouvelles sur des éléments déjà connus de votre Être profond, mais encore enfouis en vous.

Il nous apparaît clair, en vous observant, que ce que votre société considère être la réalité est une illusion, et ce qu’elle considère être une illusion est la réalité. La matière est pure énergie lumineuse et elle peut se modifier à tout instant, selon ce que vous choisissez qu’elle devienne. Vous êtes les dieux créateurs de votre monde et lorsque vous redeviendrez totalement conscients de cette réalité, la matière n’aura plus aucun secret pour vous.

Dès qu’un Être traverse le voile de l’illusion qui lui permet de comprendre cette vérité au-delà des apparences, l’énergie qui maintient sa réalité en place commence à se modifier. Elle réagit alors à la conscience divine qui l’a « démasquée » et choisit de changer son état, selon la nouvelle orientation proposée.

Respect des libertés
Dans vos sociétés, plusieurs Êtres continuent de demander des preuves avant de croire en l’existence d’une vie parallèle à celle de la Terre. En même temps, cette vie respecte des codes universels très précis l’invitant à honorer la liberté d’expression de toute forme de vie, incluant celle d’un Être qui choisit de douter et de résister. Cela nous amène à œuvrer pour vous accompagner selon des paramètres très précis, afin de respecter à la fois votre libre arbitre en tant que peuple souverain, et aussi, le choix de cet Univers d’aller de l’avant et d’instaurer un nouveau paradigme de vie sur votre planète.

Actuellement, nous sommes à effectuer une transition entre le respect des libertés d’expression individuelle de chaque Être et la nécessité de nous aligner tous ensemble sur la vérité de cet Univers. Tous les choix sont honorés, peu importe ce qu’ils sont. Nous n’orientons aucun d’entre eux dans une direction ou une autre, car ce faisant, nous émettrions un jugement sur votre réalité individuelle. Nous stimulons la vérité en chacun de vous, et à partir de cette vérité, nous respectons vos expressions profondes et sincères. Sans interférer dans vos choix, nous vous encourageons à exprimer votre vérité profonde, convaincus que lorsqu’elle émergera, celle-ci créera les véritables miracles que vous attendez. Chaque Être est unique et porte en lui des dons et des qualités que lui seul peut laisser éclore.

Bientôt, votre science n’aura d’yeux que pour la nouvelle physique, celle qui existe au-delà de la matière, du visible et du tangible. Les scientifiques de tous les horizons prendront part aux recherches et aux travaux pour découvrir les vérités derrière le solide et la vie tridimensionnelle. Ce sera un temps béni que celui-là, car vous comprendrez alors pourquoi il était si essentiel que des Êtres comme vous maintiennent la vision de cette nouvelle réalité, afin de permettre à ceux qui choisissent encore de résister, d’être respecté et honoré jusqu’au bout de leur expérience. À un moment carrefour de leur vie, eux aussi laisseront tomber leur masque, et vous mangerez tous à la même table.

Les choix véritables
Il nous est aisé de percevoir les choix véritables des Êtres et de voir leurs vérités profondes. Et nous observons que la majorité des humains sont encore actuellement prisonniers d’une identification d’eux-mêmes qui ne correspond pas à leur vérité. Il faut cependant savoir que pour certains d’entre eux, l’expérience de la dualité n’est pas complétée. S’ils sont extirpés trop rapidement de cette réalité, un aspect d’eux restera carencé puisqu’au niveau de l’Âme, l’apprentissage sera incomplet. Pour eux, le seul moyen de s’élever est d’aller au bout de l’aventure de la dualité, même si elle doit se prolonger encore quelque temps. Ces Êtres résisteront alors à exprimer leur lumière parce s’ils le font, il ne leur sera plus possible de se mentir à eux-mêmes.

Nous pouvons aisément voir dans l’aura d’un Être s’il agit selon son essence ou s’il réagit à son environnement. Dans ces conditions, il sera la plupart du temps mû par ses conditionnements et ses envies d’être reconnu. La différence est parfois subtile, car de l’extérieur, vous aurez l’impression que l’Être collabore à une grande œuvre. Mais vous observerez la nuance fondamentale lorsque la joie profonde ne sera pas au rendez-vous. L’Être n’aura pas l’air de s’épanouir.

Le chemin d’un autre
Il sera intéressant d’observer que dès qu’un Être emprunte le chemin d’un autre, qu’il soit celui de ses ancêtres ou de ses pairs qu’il aura souvent idéalisés, il se heurtera invariablement à une impasse, un jour ou l’autre. Il expérimentera un essoufflement de ses énergies et de sa vitalité, parce qu’il ne sera plus nourri intérieurement par ses propres actions. La nourriture extérieure, souvent associée à la recherche de reconnaissance, ne compensera jamais celle provenant de l’intérieur, beaucoup plus énergisante, stimulante et vivifiante. Cependant, il ne faudra pas dramatiser ici si cette recherche a lieu, car tout collabore ultimement à la grande œuvre.

Lorsqu’un Être emprunte un chemin étranger à ses aspirations intimes, la vie lui permet d’expérimenter la futilité de ce sentier, jusqu’à ce qu’il choisisse de l’abandonner. La hausse importante des dépressions et des épuisements professionnels témoigne de cette réalité. Les Êtres, non nourris intérieurement par leurs propres actions, s’épuisent lorsque la nourriture extérieure ne suffit plus à remplir le vide ainsi créé. Survient alors un état de dépression qui amène les Êtres à se détruire à petit feu. Le corps, dans sa perfection, créera alors cet état d’épuisement pour freiner la destruction cellulaire. Et à un moment, soit l’Être recrée une réalité éphémère qui le ramènera tôt ou tard à la même impasse, soit il choisit de s’ouvrir à sa dimension intuitive et débute alors un processus de revitalisation.

Les modèles à suivre sont très intéressants, car ils vous offrent une perspective unique sur le potentiel humain. Nous vous encourageons à vous stimuler les uns les autres, en contemplant ce qu’il y a de plus beau chez les Êtres que vous côtoyez. Mais lorsqu’un Être emprunte le chemin d’un autre pour se définir, il crée alors un sillon illusoire, irréel, qui n’est pas soutenu par les courants universels. Convaincu qu’il suit une piste tangible parce que le sentier lui semble balisé, il commence alors à se perdre dans cette illusion, parce qu’il n’est plus nourri par sa propre création.

Les grandes religions
Vos plus grandes religions ont été créées selon ce modèle. Les Êtres ont voulu suivre les sentiers balisés par les grands Initiés, et ils ne se sont pas rendu compte qu’en parallèle, ce chemin les éloignait de leurs propres ressentis intérieurs. Au lieu de choisir d’honorer leur ressenti, ils se sont plutôt abandonnés davantage à l’idéologie suivie, et au fil des siècles, celle-ci est devenue un dogme impersonnel et sans Âme. Ce n’est pas la religion en tant que telle qui éloigne les Êtres d’eux-mêmes, mais l’abandon du pouvoir individuel à l’organisation, quel que soit le visage qu’elle prend.

Les Avatars qui ont marché sur votre sol vous ont tous offert des modèles d’amour et d’idéal magnifiques. Et les enseignements qu’ils ont proposés aux hommes sont tout aussi magnifiques. Cependant, ils avaient pour but de stimuler chaque Être à retrouver son essence, et non de l’inviter à suivre le sentier balisé. Les Êtres ont interprété que ces Avatars ouvraient le chemin, mais en réalité, ils ouvraient leur propre chemin, pour montrer l’exemple et stimuler chacun à en faire autant. Voilà le sens véritable de leur message.

Nous comprenons que les humains aient eu envie de suivre ces sentiers balisés, car ceux-ci sont grandioses. Mais ils ont pour but de refléter la beauté en devenir de chaque chemin individuel, et non de proposer un sentier standardisé pour tous. Et nous comprenons aussi pourquoi ces chemins ont été source de convoitise et de distorsion aussi importante de la part des systèmes en place. Car le potentiel de contrôle qu’ils représentaient était inouï pour alimenter des structures de vie qui invitaient les Êtres à renoncer à leur pouvoir individuel au profit de la collectivité.

Les facettes du pouvoir
Vous comprenez maintenant que ce temps est révolu. Les structures de pouvoir extérieur ont servi l’œuvre globale en hébergeant temporairement le pouvoir que les humains n’ont pas accepté de reconnaître en eux. Un long parcours karmique qui vous a amené à côtoyer toutes les facettes du pouvoir - parfois abuseur et d’autres fois abusé - vous amène aujourd’hui à reconnaître l’importance d’entretenir un rapport sincère avec la puissance qui vous habite. Vous ne pouvez plus maintenant réclamer une vie terrestre plus harmonieuse, tout en évitant de renouer avec votre pouvoir individuel. L’un est précurseur de l’autre, l’intérieur précédant toujours l’extérieur.

Chaque Être incarné est aujourd’hui invité à retrouver sa puissance souveraine. Et tout ceci débute par une expression juste de ses talents individuels. Les peurs vont parfois agir comme un frein à ce processus, mais en même temps, c’est la seule voie qui vous conduira véritablement vers votre épanouissement. Il n’y a pas d’autres chemins possibles.

Ressentir son élan profond
Plusieurs Êtres nous mentionnent qu’ils n’arrivent pas à ressentir leur élan profond, leurs envies et talents véritables. Ils cherchent et pourtant, ils nous disent qu’ils n’y ont pas accès. Chères Âmes, sachez que la clé de cette découverte réside très souvent dans la pacification du rapport que vous entretenez avec le pouvoir abuseur.

Nous l’avons dit, tous les Êtres incarnés ont expérimenté des vies d’abuseurs et d’autres vies d’abusés. Les voiles que vous avez revêtus pour accomplir ces rôles ont été importants, car autrement, vous n’auriez jamais accepté de « jouer le jeu ». Cependant, une fois l’expérience complétée et le voile retiré, une majorité d’humains est restée polarisée au niveau des jugements de ces expériences, se refusant à reconnaître qu’ils aient pu accomplir de tels actes, qu’ils qualifient d’odieux et d’incompatibles avec les voies d’amour universelles.

Certes au niveau de l’Âme, tout est parfait. Mais au niveau du corps émotionnel et des mémoires, la blessure n’est pas libérée, car les jugements demeurent, même si la conscience a oublié. À ce moment, les Êtres recréeront des situations où ils se camperont dans le rôle de victime, pour proclamer leur impuissance. Mais ce qu’ils oublient d’observer ici c’est que l’Être ou la situation qui les oppresse est précisément l’aspect d’eux qu’ils jugent. Voilà donc une situation qui, pour reprendre notre commentaire d’introduction, remet en perspective le lien entre la réalité et l’illusion. Où se situe la frontière entre ces deux éléments ?

Se réconcilier avec le pouvoir
Vous aurez donc compris ici que pour ressentir son élan profond dans la direction suggérée par son Âme, il faut se réconcilier avec le pouvoir que cette situation représente; non pas un pouvoir abuseur ni abusé, mais un pouvoir juste et constructif. Car retrouver son élan véritable, c’est retrouver le pouvoir d’orienter sa vie dans la direction que l’on souhaite, dans une pleine liberté, totale et absolue.

Pour y arriver, il faut accepter d’avoir traversé toutes les explorations reliées au thème du pouvoir, qu’il ait été constructif ou destructif. Autrement, les mémoires inconscientes viennent saboter les créations, de peur qu’elles ne conduisent vers d’autres abus potentiels. Inconsciemment, l’Être préfèrera s’abstenir de créer, que de risquer de mettre en place une situation qui fera émerger davantage de jugements potentiels non pacifiés.

Lorsque tous les Êtres auront renoué avec le pouvoir qu’ils ont de créer leur réalité comme ils le souhaitent, et ce, en exprimant ce qu’ils portent de plus lumineux en eux, c’est toute votre humanité qui aura été promue à une réalité alignée avec la vie universelle.

Un destin lumineux
Les plus grandes sociétés se construisent par des Êtres individuellement nourris par leurs propres talents véritables et profonds, qu’ils offrent abondamment et librement à leur communauté. Un tel rassemblement de cœur ne peut que collaborer à créer une œuvre magistrale. Et lorsque nous vous observons, nous constatons que ce destin lumineux est le vôtre. C’est celui qui se dessine pour votre humanité, qui s’apprête à rejoindre ses consœurs parmi les étoiles.

En vous partageant cet enseignement, nous souhaitons stimuler en vous l’envie de vous découvrir sincèrement et de reconnaître ce que vous portez de plus beau, soit vos talents et vos qualités profondes. Plus vous les offrirez librement à vos frères et sœurs incarnés, plus votre lumière rayonnera, et plus vous vous rapprocherez de la perfection qui vous habite. Vous ne retournerez pas rejoindre le Dieu que vous êtes, c’est plutôt celui-ci qui viendra habiter totalement en vous, dans votre corps physique, dans une véritable danse fusionnée.

L’homme devint Dieu, pour que le Dieu devienne à son tour Homme. Que de potentiels pour votre humanité en devenir !

Nous vous remercions chers Êtres de votre présence amoureuse. Nous allons maintenant compléter cet échange. Mais si vous nous le demandez, nous demeurerons quelque temps à vos côtés. Nous aimons côtoyer nos frères humains.

Salutations à vous

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle

--------------------------------------

Reçu le 16 janvier 2010, par Simon Leclerc (
www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans SPIRITUALITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AMOUR ET BENEDICTION
  • AMOUR ET BENEDICTION
  • : REIKI AIDE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL, POUR ATTEINDRE SON BUT, AIDE POUR AMELIORER SA VIE BIEN ËTRE PROSPERITE
  • Contact

Rechercher

Pages