Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2011 3 20 /04 /avril /2011 11:42

Par le Collectif Ashtar
Reçu le 19 juillet 2009 par Simon Leclerc

 

Note: Ce texte est la retranscription d'une canalisation semi-privée avec la Fraternité Universelle qui a eu lieu le 27 juin 2009 près de Toulouse, en France. Le message a été "recanalisé" et adapté à un plus large auditoire.

 

 

Salutations à vous chers enfants de la Terre.

Nous nous présentons à nouveau devant vous pour vous apporter un enseignement qui viendra participer à inscrire en vous la conviction progressive que vous n’êtes pas ce que vous croyez être sur Terre. Cela est magnifique, car l’Univers collabore à faire en sorte que vous vous souveniez de la vérité de ce que vous êtes. Vous êtes des Dieux encapsulés dans un corps physique et qui sont actuellement sur le parcours de retrouvailles de leur essence divine incarnée dans un corps physique, sur une planète nommée Terre.

Dans le processus actuel, permettez-nous de vous proposer de ne pas trop vous attacher à ce que vous croyez être. Autrement, vous risquez d’être un peu bousculé puisque ce que vous êtes en réalité va véritablement venir cogner à votre porte et faire en sorte que vous puissiez l’ouvrir et accueillir cette grande vérité.

Il existe donc à l’intérieur de vous l'aspect que nous pourrions nommer « la façade » (sans jugement) et il y a l’Être qui est la partie ultime de ce que vous êtes. Est-ce que ces deux aspects sont en opposition en vous ? Non point. Ils ne sont pas en opposition puisqu’ils font partie de la même réalité, c’est-à-dire vous. Seulement, à partir de la perspective terrestre, l’Être qui vit son incarnation a souvent tendance à opposer la version plus grande de lui-même à son aspect plus dense et contracté, parce qu’il ressent une forme d’indignité. Sa réaction sera soit de se sentir inférieur, ou de simplement renier cette réalité « parallèle ». Mais dans tous les cas, qu’il y ait reniement ou une sensation d’infériorité, l’Être va placer à l’extérieur de lui sa dimension divine, parce qu’il ne se sent pas être un réceptacle suffisamment digne pour la recevoir. Voilà ce qui est à l’origine de vos religions terrestres.

Les religions organisées
Les religions organisées vous proposent des voies pour « mériter » Dieu. Ces voies font en sorte que l’Être inscrira en lui l’idée qu’il sera accepté comme membre entier une fois qu’il aura suffisamment prouvé sa valeur à ce Dieu extérieur ; un Dieu qui note tous les agissements et qui évalue, en fonction de critères très humains, ceux et celles qui méritent leur place à Ses côtés. « Seront-ils suffisamment dignes de son amour ? », voilà la grande question qu’a posée les religions, sans toutefois apporter de réponse satisfaisante. Car si un Être mérite l’amour de Dieu une journée, voilà que dès le lendemain, il pourra le perdre et se voir déclassé suite à un « faux pas » qu’il aura commis. Voilà ici qu’il devient intéressant de revisiter le lien que vous avez avec le père biologique pour comprendre comment se structure la perception de Dieu que vous portiez en vous avant la naissance. Vous y trouverez des similitudes très intéressantes.

Vous aurez donc compris que le Dieu défini précédemment n’existe pas. Mais les humains qui choisissent collectivement de donner foi à un tel Dieu vont naturellement s’organiser autour de ce thème et vont eux-mêmes créer des structures et des lois universelles. « Voilà, ceci est bien et accepté par Dieu, et ceci est mal et refusé par Dieu ». Et cette liste d’éléments à rencontrer fera en sorte que l’Être évaluera sa valeur, sa possibilité de « retourner » à la maison de Dieu, en fonction de sa capacité à atteindre les objectifs.

Et les Êtres se sont ainsi découpés d’eux-mêmes, observant que certains éléments en eux ne sont pas dignes de cette relation à Dieu. Ils vont soit renier ces éléments, « je ne porte pas ce thème », soit les camoufler profondément en eux, « il ne faut pas que je sois démasqué ». Ils développeront alors une façade qui, selon les individus, sera plus ou moins importante, afin d’éviter de se regarder véritablement pour ce qu’ils sont, craignant de devenir un Être indigne de l’amour de Dieu.

La sensation d'indignité
Voilà que l’Être qui, tout à coup, se met à avoir des pensées d’envie ou de jalousie envers un autre Être, se sentira en situation d’indignité universelle et se dira « il me faut cacher cet élément et l’enfouir très profondément en moi ». Et nous dirions qu’à ce moment, l’Être débute son découpage. Il souhaite présenter au monde la version parfaite de lui-même, tout en s’assurant de camoufler les imperfections. Ce faisant, il s’assure qu’il n’aura pas à être démasqué, puisqu’il se charge lui-même de se débarrasser des « défectuosités » qu’il porte, comme si un éboueur cosmique allait venir tout ramasser ce qui ne convient pas en lui.

Au fur et à mesure de votre cheminement, vous aurez compris que le « débarrassage » des impuretés est une illusion qui ne vous sert pas sur la voie spirituelle. Pourtant, plusieurs humains s’y accrochent et croient profondément que s’ils s’y consacrent avec plus d’acharnement encore, ils y arriveront. Mais ils ne se rendent pas compte que ces éléments ne s’éliminent pas d’eux-mêmes. Ils sont simplement évacués du champ aurique immédiat et vont nourrir d’autres sphères de conscience, souvent éloignées.

Les conflits extérieurs
L’Être observera les guerres au loin et se dira « ce pays vit la guerre, ses habitants sont tristes et ne sont pas en mesure de vivre l’harmonie, ils n’ont pas compris ». L’Être se dissociera de ce conflit, parce qu’il ne voudra pas reconnaître qu’il porte en lui cet aspect problématique. Et plus l’Être réagira face au conflit extérieur, et plus il sera invité à reconnaître et à pacifier le conflit intérieur qu’il porte. Mais trop souvent, il ne sera pas conscient qu’il le porte en lui. Soit il ne voudra pas voir le conflit, soit il niera qu’il en est l’auteur. Lorsqu’il se présentera extérieurement dans sa vie, il contestera alors sa création pour être certain que les Êtres autour de lui n’en viennent pas à l’associer à la situation. Il ne voudra pas s’aimer avec ce conflit qu’il porte, car il croira que s’il l’accepte vraiment, celui-ci viendra occuper tout l’espace. Vous aurez compris que c’est précisément là le problème.

Et voilà que de vie en vie, votre humanité s’est coupée d’elle-même, pour se présenter dans sa pureté devant Dieu. Elle réalise maintenant qu’elle s’est tellement séparée d’elle-même, qu’elle n’avait plus la vitalité nécessaire pour avancer avec sa lumière. Voilà que maintenant, les compréhensions s’installent, ce qui vous permet d’inscrire en vous un regard différent face aux conflits que vous portez. Voici venu le temps de réunir le bien et le mal, l’ombre et la lumière. Les dualités qui ont opposé les humains depuis des millénaires se retrouvent maintenant sur « 
la voie du milieu ».

Vous aurez compris que la « présentation devant Dieu » est un concept très humain. Cependant, si elle existait, nous pourrions l’associer à un portail vers les dimensions supérieures, devant lequel vous êtes invité à vous présenter. Mais même si vous insistez et offrez des pots de vin au portier, vous réalisez que la porte ne s’ouvre pas davantage. Pour pénétrer ce sas universel, il est essentiel de pacifier les aspects que l’Être a considéré comme indignes de sa lumière. C’est le seul moyen d’y accéder.

Être « suffisamment évolué »
Sans comprendre pourquoi, certains Êtres se disent, consciemment ou inconsciemment, « voilà, je ne suis pas assez évolué pour pénétrer ce sas ». Permettez-nous de vous mentionner que ceci correspond à une mémoire, et non à la réalité. Tous les humains sont suffisamment évolués pour accéder à ce portail, puisque vous l’avez déjà pénétré. Vous avez simplement et momentanément oublié la clé. Où est cette clé ? Elle est sur terre, dans votre vie, en vous, dans les situations que vous rencontrez au quotidien. Elle se cache dans vos résistances, dans les éléments que vous considérez comme indignes de votre lumière.

Vous connaissez l’histoire de l’Être qui cherche un trésor dans le fond d’une grotte ? C’est une ancienne mine désaffectée aux poutres fragiles. L’Être se rend compte que plus il fouille dans les décombres, plus il abîme les poutres, ce qui fragilise davantage la structure. Tout en continuant ses fouilles pour trouver le trésor, l’Être retient les poutres et place des renforts ici et là, à gauche et à droite. À un certain moment, il se rend compte qu’il a tellement cherché le trésor que les poutres fragilisées ne peuvent plus retenir la structure et il se met alors à la retenir manuellement, n’ayant plus de renforts. À un certain point, l’Être sait que s’il laisse aller ses efforts, tout le plafond lui tombera sur la tête. Et il force, et il force, et il force pour retenir le plafond qui semble maintenant de plus en plus lourd. Et voilà qu’à un certain moment, il n’a plus de force et ne peut plus résister. Il s’assoit alors et accepte l’inévitable. La poutre se disloque et le plafond s’écroule. C’est alors que se révèle devant lui le trésor qu’il cherche depuis le début, caché dans l’entretoit.

Un trésor enfoui
Derrière la résistance se cache toujours un cadeau, un trésor que vous êtes invité à découvrir par vous-même. En accueillant vos obstacles comme étant des envoyés de Dieu, des missives célestes, vous vous permettez de les utiliser pour guérir et grandir, au lieu de leur tenir tête.

Chers amis incarnés, nous vous convions à retrouver la force en vous pour regarder honnêtement votre vie, avec vos qualités et ce que vous considérez être vos défauts. Dans ce processus, vous serez supporté par vos anges, vos Guides et votre famille d’Âmes, qui vous révéleront ce que vous souhaitez comprendre de vous-même. Car lorsqu’elles sont actualisées, vos résistances agissent comme un brouillard, vous empêchant de voir la lumière derrière. Dès que vous observez qu’il y a une résistance, que vous l’acceptez et cessez de vous y opposer, vous revenez à vous. Vous acceptez cette énergie et la laissez se transformer d’elle-même. Les révélations viendront naturellement à vous par la suite, parce que vous vous y ouvrez. Et vous serez profondément touché par la découverte de qui vous êtes réellement, derrière ces façades qui vous emprisonnent et vous font croire que vous devez mériter Dieu, que vous devez être débarrassé de vos impuretés pour vous présenter devant Lui.

Plus vous résistez et plus votre vie se contracte. Plus vous êtes en déni, et plus vous avez envie de quitter votre réalité. Et plus vous avez envie de quitter et plus la Terre devient lourde parce que vos racines se délogent. Ce faisant, la Terre vous rappelle à elle en s’assurant que vous ne la quittiez pas. Elle vous rappelle à ce que vous nommez « les lourdeurs de la densité », qui en soi ne sont pas lourdes, mais lorsqu’elles sont privées de votre lumière, elles le deviennent. Lorsque vous acceptez de vous incarner totalement et d’éclairer la densité, voilà qu’elle devient lumière et tout autour de vous le redevient également.

Le projet ultime
Chers amours, vous êtes des Maîtres, vivant dans un corps physique. Que vous choisissiez de l’accepter ou non ne change rien à cette réalité. Votre essence est encapsulée dans un corps physique, une sphère de vie qui détient tous les potentiels de l’Univers, tout en vous présentant le paradoxe de l’oubli. Ne soyez pas dupes à croire que l’oubli correspond à une forme d’involution. Au contraire, c’est le plus grand défi auquel vous ayez souhaité participer. C’est le projet ultime que l’Univers a proposé et que les Dieux que vous êtes ont choisi de relever : oublier ses origines pour ensuite démontrer à l’Univers qu’il est possible, dans cette situation d’oubli, de redevenir des Dieux en conscience et en puissance. Quel parcours magnifique avez-vous emprunté !

Maintenant que vous y êtes, nous vous prions de maintenir la vision et le courage de votre engagement. Retrouvez la force en vous d’assumer votre vie et d’oser regarder honnêtement les éléments qui vous ont poussé à arrêter votre introspection, de peur de trop vous déstabiliser. En même temps, vous réalisez maintenant que dans cette attitude de statu quo, les humains se sont limités eux-mêmes, en croyant être la version limitée qu’ils observent.

Les limitations sont toujours des invitations à les dépasser. Elles ne cherchent pas à être figées et acceptées telles quelles. « Voilà, je suis un Être limité, je n’ai pas ce talent, je ne peux rien y faire, c’est ainsi. Je ne peux aller plus loin que cette étape, je dois d’abord me sécuriser ». En acceptant ceci, votre collectivité crée alors des structures de vie qui représentent ces limites, puisque ceci devient votre réalité. Vous lui donnez alors le pouvoir de vous emprisonner. Mais ce ne sont pas les structures de vie qui sont la cause des limitations. Ce sont plutôt les limites intérieures qui créent les structures limitantes extérieures. Voilà le paradoxe de l’illusion dans la dualité. Les Êtres sont à l’origine de toute la vie extérieure. Et en l’observant, ils se positionnent trop souvent en victime impuissante devant ce qu’ils considèrent être un envahisseur, ne voulant pas assumer la puissance qu’ils portent en eux. « Pourquoi aurais-je créé cet envahisseur se disent-ils. Puisque je ne l’ai pas voulu, je n’en suis donc pas le créateur ». Quel paradoxe intéressant vous nous direz, et certes vous aurez raison.

Un vortex lumineux
Chers amis, si vous l’autorisez, nous installerons ensemble, avec le soutien de votre duo Âme-Esprit et de vos Guides spirituels, un vortex lumineux en votre cœur sacré qui s’activera durant les vingt et un prochains jours. Ceci inscrira dans vos cellules de vie des germes du Nouveau Monde qui vont croître, fleurir et prendre de l’expansion tout au long de cette période bénie. Choisissez de débuter quand vous le désirez, peu importe quand ce sera. Mais à partir de ce moment et pendant les vingt et un jours qui suivront, vont s’amplifier dans votre vie des situations qui vous révèleront à vous-même ce que vous êtes réellement. Trois cycles de sept journées durant lesquels une forme d’accélérateur cosmique se mettra en place. Puisque maintenant vous savez, vous serez en quelque sorte stimulé à mieux vous observer. Avec la collaboration de vos Guides personnels, de votre Âme et de votre Esprit, nous allons collaborer à créer des ancrages très concrets, pour que vous puissiez les inscrire en vous.

Pour intégrer toute forme d’enseignement, vous savez qu’il vous faut l’expérimenter. Voilà donc que vous serez invité à expérimenter, à travers votre vie, des thèmes qui, pour vous, sont un peu récurrents, et qui, dans des moments très précis, viendront se présenter. Et vous sentirez à ce moment un support énergétique. Vous sentirez qu’une intensification se présentera alors autour de vous. Et à ce moment, soyez attentif, attentive, car la fréquence de vos Guides, de votre duo Âme-Esprit, et de nos énergies, si vous le souhaitez, viendra éveiller la conscience de qui vous êtes, pour que vous puissiez changer votre regard, votre attitude et agir autrement dans cette situation.

La guérison
Et tout à coup, vous verrez devant vos yeux la magie d’une guérison instantanée, lorsque vous vous réapproprierez le pouvoir que vous avez abandonné. Et lors de ces rendez-vous, soyez attentif à l’énergie qui se délogera de votre corps, dans sa forme polarisée dite négative, inconfortable. Et dans votre champ aurique, viendra s’ajouter une énergie nouvelle, qui est la vôtre, qui maintenant, a le droit d’exister. Et cette énergie, si vous le souhaitez, laissez-la pénétrer de nouveau dans votre champ aurique. Considérez-la comme étant une nouvelle énergie stimulante, un aspect de vous revenu dans sa forme lumineuse, parce qu’il aura été démasqué et vous l’aurez fait grandir en l’éclairant de votre amour ; de cet amour qui existe à partir d’un regard inconditionnel puisé à même la compréhension que vous êtes plus vaste que ce que vous croyez être.

Et voilà que tout à coup, le duo Âme-Esprit et le corps physique forment la trinité parfaite, celle qui représente le Dieu devenu homme, et l’homme devenu Dieu, dans un corps physique, incarné sur Terre. Et après ce cycle de vingt et un jours, n’entendez pas que tout sera complété, réglé et que vous serez tous ascensionnés. Peut-être le serez-vous le vingt-deuxième jour [humour cosmique]. Mais dans tous les cas, vous aurez reçu la bénédiction de votre Âme et de votre Esprit, puisque vous aurez bénéficié d’un regard renouvelé face à votre incarnation. Ce faisant, vous libérerez l’espace pour que le Dieu que vous êtes réellement puisse pénétrer la matière avec plus d’intensité et de présence.

Redevenir soi-même
Et voilà que tout à coup, vos pouvoirs spirituels se développent. Vos visions, votre écoute, vos sensations, tout redevient vivant et plus vaste. Et tout à coup, vous vous dites « voilà, je grandis, j’évolue, je change ». Certes, vous grandissez, vous évoluez, vous changez, mais nous dirions que surtout, vous redevenez qui vous êtes. Vous vous souvenez de la vérité. Vous autorisez une plus grande part de vous-même à pénétrer la matière, et vous vous rapprochez de l’état de Maître incarné.

Chers amis, nous sommes ravis d’avoir eu cet entretien ensemble. Tout au cours de votre lecture, nous avons pu vous envelopper de notre amour, tout en stimulant en vous la sensation de vous-même. Alors ce cycle, nous vous invitons à le poursuivre pendant ces vingt et un jours. Ce sera pour vous un cycle initiatique qui vous amènera vers la découverte de vos trésors cachés, au-delà de ce que vous croyez être. Osez et vous découvrirez.

Nous vous remercions chers Êtres. Nous allons maintenant quitter, pour mieux vous retrouver dans votre vie personnelle.

Salutations à vous.

Le Collectif Ashtar et la Grande Fraternité Universelle

--------------------------------------

Reçu le 19 juillet 2009, par Simon Leclerc (
www.psychologiedelame.com)

Vous pouvez partager librement ce message à la condition d'en conserver l'intégralité, sans rien modifier ni enlever, y compris sa provenance et ces quelques lignes. Merci

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans SPIRITUALITE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AMOUR ET BENEDICTION
  • AMOUR ET BENEDICTION
  • : REIKI AIDE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL, POUR ATTEINDRE SON BUT, AIDE POUR AMELIORER SA VIE BIEN ËTRE PROSPERITE
  • Contact

Rechercher

Pages