Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2011 3 06 /04 /avril /2011 19:10

Étant donné les nombreuses réalisations fondamentales de Nikola Tesla, il est surprenant de voir le peu de gens ayant entendu parler de lui. Ce fut un inventeur, physicien et ingénieur électricien au génie intellectuel peu commun. De descendance serbe, il travailla surtout aux États-Unis, mais, trop souvent, d’autres s’approprièrent son travail.

 

 

 

 

Tesla était plus philanthrope que débrouillard en affaires, comme c’est souvent le cas, le plus astucieux en affaires a mis ses idées en œuvre et a ravi la gloire. Par exemple, le brevet de la technique radio fut attribué à l’origine à Marconi, même si ce fut abrogé en 1949, et Thomas Edison recourut même à l’électrocution d’animaux vivants pour tenter de discréditer la supériorité du courant alternatif de Tesla, utilisé aujourd’hui à l’échelle mondiale. Tesla l’emporta, en cette occasion, et ses idées sont désormais devenues la base moderne de la production et de la distribution électrique. Edison était en faveur du courant continu, beaucoup moins performant par les possibilités qu’il offre.

Des noms comme Edison et Marconi ont cependant toujours tendance à figurer davantage dans la plupart des manuels sur l’électricité. Pour cette raison, Tesla est souvent décrit comme un héros d’avant-garde, et même certains l’encensent comme l’homme ayant inventé le vingtième siècle. Pareille estime ne paraît pas déraisonnable si l’on considère que Nikola Tesla a aussi inventé la bougie d’allumage, les rayons X, le néon, le laser, et la technologie de base à l’origine du radar et de la robotique. Il  y en a beaucoup d’autres, mais en son temps il a souvent été qualifié de barjo pour avoir proposé de la technologie que nous tenons de nos jours pour acquise. [Le terme « cinglé, » trop employé pour de nombreux pseudo-septiques d'aujourd'hui, vient à l'esprit.]

Malheureusement, à cause des implications militaires et économiques d’un grand nombre de ses idées, beaucoup de travaux de Tesla ont été ternis par des théories de conspiration. Par exemple, on affirme souvent que JP Morgan mit fin au projet de Tour Wardenclyffe en découvrant qu’il pouvait aussi favoriser la distribution de l’énergie sans fil, par crainte de ne pouvoir mettre de compteur sur elle ! Il est certainement vrai que J Edgar Hoover saisit les travaux de Tesla aussitôt après sa mort, en 1943, et les déclara TOP SECRETS !

Toutefois, théories de conspiration à part, il y avait en Tesla bien plus qu’un brillant inventeur. Il a aussi identifié les plus grandes retombées de l’électromagnétisme et de l’électrodynamique, et il n’a pas eu peur de donner son avis sur quelques-uns des grandes questions de l’époque :

La théorie [de la Relativité] est comme un mendiant vêtu de pourpre que les gens ignorants prennent pour un roi … ses défenseurs sont des hommes brillants, mais ce sont des métaphysiciens, pas des scientifiques … (Tesla, New York Times, 11 juillet 1935)

Tesla a discerné les racines de la calamité qui empoisonne la tendance majoritaire en cosmologie : la consécration des mathématiques au détriment de l’expérimentation. La cosmologie d’aujourd’hui est bien sûr un domaine dominé par des mathématiciens, et non par des scientifiques, et peu osent remettre en question cette situation.

Hannes Alfvén (1908-1995), le père de la physique du plasma et de la cosmologie du plasma, s’est fait l’écho du même sentiment. Lui aussi critiquait l’approche mathématique dans la science

Nous devons réapprendre que la science déconnectée de l’expérimentation est une entreprise susceptible de s’égarer complètement dans des conjectures imaginaires. (Hannes Alfvén)

Tesla aurait été d’accord :

Aujourd’hui les scientifiques ont remplacé l’expérimentation par les mathématiques, et, déconnectés, ils errent d’équation en équation, et finissent par construire une structure sans aucun rapport avec la réalité.

Cependant, en dépit de son génie évident, Tesla ne s’est pas toujours aidé lui-même, et il a omis de documenter beaucoup de ses idées. Heureusement, ses assistants ont déposé à son insu de nombreux brevets en son nom, mais il est allégué que beaucoup d’entre eux demeurent secrets. Encore des théories de conspiration.

Malgré tout, les partisans du paradigme électrodynamique naissant retrouveront les nombreux parallèles frappants entre les idées de Tesla et l’Univers Électrique d’aujourd’hui.

Cette planète, avec toutes ses immensités effrayantes, n’est pratiquement rien de plus qu’une petite boule de métal pour les courants électriques. (Nikola Tesla)

Il est allé plus loin

Il y a de l’énergie partout dans l’espace. Est-ce de l’énergie statique ou cinétique ! Si elle est statique nos espoirs sont vains ; si elle est cinétique, et nous savons avec certitude qu’elle l’est, il s’agit alors d’un simple question de temps pour que l’homme réussisse à brancher ses machines aux rouages mêmes de la nature.

Il semble que ce soit vers l’époque de Tesla que l’électricité spatiale soit devenue soudainement taboue, et même de nos jours des mystifications servent à décrire les effets du courant électrique dans l’espace. Combien de fois entendons-nous des termes mieux indiqués pour la dynamique des fluides ? « Pluie d’électrons, vent solaire, front de l’onde de choc » et « orage ionique » en sont quelques exemples. Pourquoi ne pas les appeler par ce qu’ils sont ?

Le problème, c’est que l’électromagnétisme est notoirement difficile à modéliser mathématiquement, et les modèles actuels sont établis uniquement sur la gravité.


Original : thunderbolts.info/thunderblogs/guest_sd42.htm
Traduction libre de Pétrus Lombard pour Alter Info

 

Partager cet article

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : AMOUR ET BENEDICTION
  • AMOUR ET BENEDICTION
  • : REIKI AIDE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL, POUR ATTEINDRE SON BUT, AIDE POUR AMELIORER SA VIE BIEN ËTRE PROSPERITE
  • Contact

Rechercher

Pages