Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 22:19

Le pouvoir de créer

La raison principale pour laquelle tant de gens ne vivent pas le genre de vie qu’ils aimeraient tient au fait que ce qu’ils disent n’est pas en harmonie avec ce qu’ils ressentent.

L’univers ne répond à vos demandes que lorsque l’harmonie règne. En termes plus explicites, lorsque vous pensez à quelque chose que vous ne désirez pas, comme le cancer par exemple, et que vous ressentez l’émotion négative que vous appelez l’effroi ou la peur, les deux sont en harmonie, et ce cancer est alors en voie de se manifester. Lorsque vous pensez à quelque chose que vous désirez vraiment, une parfaite santé par exemple, et que vous sentez une émotion positive de paix et de joie, là encore il y a harmonie, et cette santé parfaite est elle aussi en voie de se manifester.

Il n’est pas possible d’éprouver une émotion négative et d’être en même temps en harmonie avec quelque chose qui est désiré ou considéré comme bon. Par conséquent chaque fois que vous vous sentez envahi par une émotion négative, vous rayonnez alors une influence correspondante dans l’univers et demandez ou invitez littéralement en retour quelque chose que vous ne voulez pas – ou bien le contraire de ce que vous désirez.

Il est d’abord important que vous soyez attentif à la façon dont vous vous sentez, afin d’en avoir conscience lorsque vous attirez à vous ce que vous ne désirez pas, et il est essentiel ensuite de mettre un terme à cette attraction négative.

Par conséquent, notre définition du processus de création délibérée est la suivante : c’est l’offrande consciente de la pensée avec l’intention d’améliorer son état d’être. Et puisque nous connaissons tous un état de perpétuelle croissance, nous ne pouvons concevoir de fin à nos efforts créateurs.

Voyez-vous, le fondement de la vie est la liberté absolue, le but de la vie est la joie absolue, et son résultat est la croissance absolue.

Si les gestes que vous posez ont pour but de compenser un quelconque sentiment de manque, alors ceux-ci ne pourront que l’exacerber.

Tant que vous chercherez à devenir quelqu’un que vous croyez ne pas pouvoir être, vous serez incapable d’atteindre cet objectif. Vous devez en premier lieu avoir la conviction d’y être parvenu. Vous devez d’abord sentir que vous êtes quelqu’un à qui tout réussit, pour attirer la réussite à vous. Vous devez vous sentir prospère pour attirer la prospérité à vous. Vous devez vous sentir en santé pour que celle-ci soit meilleure encore.

En consacrant 99 % de votre attention à faire grandir en vous le sentiment que vous cherchez à ressentir et en n’accordant que 1 % de votre attention à vous engager dans une action inspirée, vous enclencherez un puissant mouvement dans le sens désiré tout en demeurant dans un état de bien-être et de joie durables. En cultivant l’estime de soi, vous attirerez toutes sortes de choses merveilleuses qui pourront ainsi venir à vous parce que vous vous aimerez tel que vous êtes.

Une action inspirée à partir de votre conscience positive de ce que vous désirez est toujours accomplie dans la joie. Une action inspirée à partir de votre conscience négative de ce qui vous manque n’est jamais agréable à vivre.

Dans les deux cas, une action physique est exécutée, mais il y a une énorme différence dans le résultat obtenu. De même, le plaisir éprouvé au cours de l’action diffère considérablement. Il ne peut tout simplement y avoir de fin heureuse à un voyage malheureux. Cela irait à l’encontre des lois universelles. Et il ne peut y avoir de voyage heureux lorsque vous puisez votre motivation dans la crainte de conséquences négatives.

La manifestation de signes physiques est le résultat de vos pensées et de vos émotions; tenez donc compte de celles-ci. Chaque fois que vous ressentez une émotion négative, vous pensez alors à quelque chose que vous ne voulez pas, ou au fait qu’il vous manque un chose que vous aimeriez avoir, et c’est ainsi que vous créez une manifestation physique.

En tant que créateur conscient, vous n’avez pas à faire quelque chose, ou à agir, ni à vous occuper de possibles manifestations physiques. Votre tâche consiste à reconnaître et à préserver un point central d’équilibre et de bien-être. Il vous faut découvrir les sentiments de bonheur, d’euphorie bienheureuse, d’amour, de paix, d’enthousiasme, de triomphe, de bien-être… et les conserver délibérément en vous.

En maintenant bien vivant ce sentiment de bien-être intérieur, vous exercez une attraction magnétique qui suscitera de merveilleuses manifestations liées à cet état d’être. Qui plus est, baigné par ce sentiment, vous l’exsuderez au bénéfice des autres.

Ce qu’il faut avant tout retenir, c’est que l’action n’est responsable que d’une infime partie de votre effort créateur. Votre état d’être est principalement à l’origine de ce que vous obtenez ou créez, et surtout de ce que vous vivez.

Puissent vos actions être inspirées d’une image positive de vous-même, et non de votre image négative. En accordant toute votre attention à ce qui vous rend heureux, vous agirez de plus en plus dans la joie. Étant ainsi porté par cette joie, les choses que vous désirez se manifesteront plus facilement puisque vous ne ferez pas obstacle à vos propres actions par vos émotions négatives.

« Ce que je vis est purement la conséquence de mes pensées; mes pensées sont entièrement le fruit de mes décisions; mes décisions sont uniquement le résultat de ce que je veux; et ce que je veux n’est rien d’autre que le produit de ce que je sais. »

Dix idées pour une bonne façon de vivre :

• Cherchez la joie – d’abord et avant tout.

• Cherchez des raisons de rire.

• Cherchez des motifs d’offrir des compliments à soi et aux autres.

• Cherchez la beauté dans la nature, les animaux et les autres humains.

• Cherchez des raisons d’aimer. Chaque instant de chaque jour, cherchez quelque chose qui fasse naître en vous un sentiment d’amour.

• Cherchez ce qui vous inspire.

• Cherchez des occasions d’offrir à d’autres ce qui élève leur esprit.

• Cherchez à éprouver un sentiment de bien-être.

• Sachez que votre valeur ne peut être mesurée qu’en termes de joie.

• Reconnaissez votre liberté absolue de faire toutes ces choses ou de n’en faire aucune, car c’est, sans exception, votre prérogative chaque instant de chaque jour.

Telle est la recette de la joie éternelle. Et ceci vous assurera également une vie remplie d’extraordinaires possibilités de créations magnifiques.

Vous ne pouvez chercher quelque chose sans le trouver. Ce qui vient à vous correspond toujours à ce que vous demandez.

L’action est le moyen grâce auquel vous profitez de ce que vous avez fait se manifester par vos pensées.

Chaque fois que vous rayonnez ce qui s’apparente à l’absence de bonheur, vous êtes alors en contradiction avec les objectifs fondamentaux de votre vie.

Vous pouvez connaître l’expérience physique la plus merveilleuse, agréable et exquise qui soit, une vie de rêve quoi. Pour cela, il vous suffit de concentrer votre attention sur toute la beauté qui vous entoure. En éprouvant ainsi un sentiment de bien-être intérieur, vous devenez alors tel un aimant attirant à vous encore plus de bonnes choses.

Votre réalité n’est rien de plus que votre perception de ce qui est.

Lorsque nous parlons de créer, nous parlons de la création de votre état d’être. Une fois que vous aurez compris cela et que vous y consacrerez toute votre attention, tous les signes visibles de cet univers s’aligneront alors d’une manière tellement glorieuse que vous parviendrez même à vous étonner vous-mêmes. Vous ne pouvez faire cela au moyen de l’action. Vous devez plutôt focaliser votre attention sur l’état dans lequel vous désirez vous sentir.

Vous n’avez aucune responsabilité vis-à-vis des autres. Votre véritable responsabilité est envers vous-même. À moins d’être suffisamment égoïste, ou disposé à accorder assez d’attention à ce que vos yeux perçoivent – ce qui est la seule perspective dont vous disposez – afin de faire naître et grandir en vous un sentiment de bien-être, vous n’auriez rien à offrir aux autres de toute manière.

Chaque fois que nous voyons quelqu’un aux prises avec une émotion négative, nous comprenons que son Être intérieur cherche à attirer son attention sur une chose qu’il désire, alors que ses pensées sont centrées sur l’opposé de cette chose.

Il vous suffit de laisser rayonner le magnifique être que vous êtes. Cherchez ce qui vous rend heureux et accordez-y toute votre attention.

Déclarez ce que vous désirez et utilisez le Pouvoir de l’univers pour l’obtenir. Chaque fois que vous ferez le contraire, votre Être intérieur vous rafraîchira la mémoire. Et si vous persistez sur cette voie, il s’arrangera pour attirer votre attention d’une manière ou d’une autre, non pas dans le but de vous châtier, mais parce que c’est le marché que vous avez conclu ensemble. Il vous dira : chaque fois que vos pensées ne seront pas en harmonie les unes avec les autres, nous vous indiquerons laquelle est la plus discordante afin que vous puissiez la modifier.

Résumé en douze points des enseignements d’Abraham

Vous êtes une extension physique de ce qui est non physique

Tout Ce Qui Est, ou ce que vous appelez Dieu, n’a pas terminé son oeuvre et ne vous attend pas

pour la poursuivre. Vous êtes à l’avant garde du mouvement de sa pensée, venu ici à la recherche

de tout ce qui vous semble bon : de tout ce qui est nouveau et glorieusement inspirant. (Essentiellement, vous amenez le ciel sur terre.)

Vous êtes ici dans ce corps parce que vous l’avez choisi

Vous avez choisi l’opportunité de faire l’expérience de ce délicieux contraste dans le temps et

l’espace et c’est avec grand espoir que vous êtes venu cocréer avec d’autres êtres en quête de

joie afin de parfaire le processus de la pensée délibérée. (C’est également vous qui choisissez ce

que vous créez, où, quand et avec qui vous le faites).

La liberté et la joie sont le fondement de votre vie

Vous êtes libre de découvrir de nouvelles avenues d’expression de votre joie. C’est grâce à elle

que vous évoluerez, et cette croissance joyeuse s’ajoutera à celle de Tout Ce Qui Est. (Cependant, vous êtes également libre de choisir l’esclavage ou la souffrance).

Vous êtes un créateur et créez avec chacune de vos pensées

En vertu de la loi universelle d’attraction, vous attirez à vous l’essence de tout ce à quoi vous

décidez d’accorder votre attention - que cela soit désiré ou non. Il vous arrive donc souvent de

créer par défaut. Mais les émotions que vous ressentez vous permettent de savoir si ce que vous

attirez (créez) est désiré ou non par vous. (Où votre attention est-elle focalisée ?)

Vous pouvez être, faire ou avoir tout ce que vous pouvez imaginer.

En vous demandant pourquoi vous désirez une chose, l’essence de votre désir est activée et

l’univers commence à vous l’amener. Plus vos sentiments sont intenses et positifs, plus vite cette

chose viendra à vous. (Il est aussi facile de créer un château que de créer un bouton).

Vos émotions vous guident dans le choix de vos pensées

Votre Être intérieur offre aimablement sa guidance sous forme d’émotions. Considérez une pensée et vous éprouverez une émotion confirmant si elle est désirée ou non. Il vous suffit de changer la pensée pour que l’émotion en fasse autant – de même que la création qui en résultera.

(Faites chaque jour davantage de choix).

L’Univers vous adore, car il connaît vos ultimes intentions

Vous avez choisi de venir sur terre avec d’excellentes intentions et l’univers vous guide constamment sur la voie de votre choix. Lorsque vous vous sentez bien, vous permettez alors

l’expression de ce que votre conscience supérieure désire manifester. (Vous êtes un esprit incarné).

Abandonnez-vous à votre bien-être naturel. Tout est bien (Ça l’est réellement !)

L’essence de tout ce que vous appréciez circule constamment dans votre réalité. À mesure que

vous découvrez plus de choses à apprécier, votre état d’appréciation ouvre davantage d’avenues

à l’égard ce qui le suscite. (Chaque pensée engendre une vibration qui attire à elle son semblable).

Les pensées que vous avez forment vote sentier particulier vers la joie

Personne ne peut vous empêcher de diriger vos pensées là où bon vous semble. Il n’y a pas de

limite à votre parcours joyeux vers l’expérience vécue de votre choix. Vous découvrirez tout ce

que vous voulez être, faire ou avoir sur le chemin menant à vote bonheur. (Permettre aux autres

de vivre leurs propres expériences vous autorise à vivre les vôtres).

Les actions que vous entreprendrez et les possessions que vous échangerez résulteront

de votre focalisation sur la joie

Tout au long de votre voyage délibérément joyeux, vos actions seront inspirées, vos ressources

seront abondantes, et vous saurez par votre sentiment éprouvé que vous accomplissez votre

destin dans la vie. (La plupart procède à rebours et retire donc peu de joie de leurs actions ou de

leurs possessions).

Vous pouvez choisir de quitter votre corps sans connaître la maladie ni la souffrance

Vous n’avez pas besoin d’attirer la maladie ou à la souffrance en guise d’excuse pour quitter

votre corps. Votre état naturel – que vous veniez dans votre corps, y demeuriez ou le quittiez –

est un état de santé ou de bien-être. (Vous être libre d’opter pour une autre chose).

Vous ne pouvez mourir, car vous êtes la Vie éternelle

En toute grâce, vous pouvez choisir de vous détendre et de vous abandonner à une douce transition dans votre état de pure énergie positive non physique. Votre état naturel en est une

d’éternelle existence. (Profitez allègrement de tout ceci ! Vous ne pouvez vous tromper et ne

pourrez jamais tout faire.)

P.S . Il n’est pas nécessaire que même une seule autre personne comprenne les lois universelles

ou les processus que nous exposons ici pour que vous profitiez d’une merveilleuse expérience

de vie heureuse et productive, car vous – et vous seul ! – attirez tout ce qui vous arrive.

Abraham,

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 21:58
Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 21:07
ESTHER : Abraham, quel est votre sentiment sur les Résolutions du Nouvel An ? Et comment aborderiez-vous une Résolution du Nouvel An si vous étiez physiquement à notre place ?

ABRAHAM : Elles sont une merveilleuse idée. Elles relèvent de la même catégorie que l'Intention par Segment, ou les Attentes Positives, ou la Création Délibérée. La plupart des Résolutions du Nouvel An, comme toutes les nouvelles décisions, sont prises à partir d'une conscience assez claire de ce que vous ne voulez pas ou de ce qui ne s’est pas bien passé, et ainsi, afin de mettre en route vos Résolutions du Nouvel An avec une dynamique suffisante pour les tenir, il est nécessaire de passer quelque temps pour aligner votre énergie avec votre nouvelle décision. Beaucoup de gens prennent des résolutions, et souvent un jour ou deux après le nouvel an, ils sont déjà revenus à leurs vieilles habitudes, et ils se sentent alors découragés.

Chaque jour offre une merveilleuse occasion d'exposer vos intentions claires. Vous n'avez pas à attendre une nouvelle année civile.

Trouvez un endroit confortable où vous ne serez pas dérangé. Écrivez en haut de la page de votre cahier : « Mes intentions dominantes ». Puis écrivez quatre sous-titres : Mes intentions actuelles en ce qui concerne Mon Corps, Mes Relations, Ma Maison, Mon Travail. Ensuite, écrivez une description générale de la façon dont vous voulez vous sentir et être, en ce qui concerne chacune des quatre catégories. Soyez général et à l’aise. Que ces mots sortir de vous facilement.

Revenez maintenant à la première catégorie, concentrez-vous sur le sujet et installez-vous bien, détendez-vous, et rêvassez à votre sujet. Imaginez que votre corps ressemble exactement à ce que vous voulez. Voyez-le dans l'œil de votre esprit. Essayez d'imaginer comment se sentirait ce corps magnifique. Faites-le bouger, dans votre imagination. Emmenez-le faire une promenade, habillez-le avec quelque chose qui vous plaît. Appréciez son endurance, sa flexibilité et sa précision. Passez autant de temps que vous le pouvez à rêvasser à ce merveilleux véhicule physique. Restez dans votre vision jusqu’à ce que vous vous sentiez revigoré, et continuez d'être là aussi longtemps que vous le pouvez.

Puis, passez à la deuxième catégorie, et faites la même chose. Amenez une image de la personne la plus importante dans votre expérience de vie et voyez cette personne avec vous. Ressentez votre appréciation pour cette personne. Exprimez-la mentalement. Imaginez que cette personne vous aime en retour. Qu’elle vous louez et qu’elle vous félicite. Ressentez votre appréciation mutuelle et votre admiration. Restez dans la vision jusqu'à ce que vous vous sentiez revigoré.

Passez ensuite à la troisième catégorie, et ressentez votre appréciation pour votre maison. Créez des images mentales de votre maison comme vous voulez qu'elle soit. Voyez-la bien en ordre, si c’est ce que vous désirez, et joliment meublée, si c’est ce que vous désirez. D'une manière facile et sans soucis, imaginez-le comme vous voulez qu'il soit. Prenez plaisir à votre vision et restez-y jusqu'à ce que vous vous sentiez revigoré.

Maintenant, passez à la quatrième page, et composez une image mentale de votre travail. Ressentez votre satisfaction pour l’occasion qu’il vous donne de faire couler de l'énergie vers quelque chose. Reconnaissez combien il est varié, et ressentez votre appréciation pour sa nature en constante évolution. Regardez-vous en train de vous développer et de prospérer. Restez là jusqu'à ce que vous soyez revigoré.

Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise manière d’aborder cette question. Ce qui est important, c'est que vous choisissez les domaines de votre vie qui comptent le plus et que vous fassiez appel à des images positives qui vous excitent. Et en faisant cela, non seulement vous aurez décidé, dans votre propre esprit, comment sera votre Nouvelle Année, mais vous l’aurez notifiée à tout et à tous dans l'Univers tout entier et vous aurez sollicité leur aide dans la réalisation de vos intentions. Et à partir de ce moment, l'Univers tout entier se liguera pour vous aider.

Traduction AD
Extrait de l'atelier de Spokane, WA le 27 juin 1998
Page d’origine (Réponse à la dernière question d'Esther en fin d'article) : http://www.abraham-hicks.com/lawofattractionsource/journal.php?eid=599 
traduit par Anne Duquesne :
http://www.anneduquesne.com/article-resolutions-de-nouvel-an-64458623.html

 

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
4 octobre 2010 1 04 /10 /octobre /2010 10:09

Extrait du Suprenant Pouvoir de l’Intention Délibérée, par Abraham-Hicks paru chez Ada en français.

à écrire et à méditer tranquillement allongé.

Il est naturel que mon corps soit sain

même si je ne sais pas quoi faire pour me sentir mieux mon corps, lui sait ce qu’il faut faire

j’ai des millions de cellules avec une conscience individuelle qui savent comment trouver leur propre équilibre individuel

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
1 octobre 2010 5 01 /10 /octobre /2010 09:19

Vous avez eu l'intention d'entrer dans la dimension physique du contraste afin de préciser ce qui est voulu. Afin de vous connecter à l'énergie qui crée les mondes et de la faire s'écouler vers les objets de votre attention. Pas parce que les objets de votre attention sont importants, mais parce que l'action de s'écouler est indispensable à la vie.

 

Prenez davantage de décisions au quotidien. Parce que décider c'est convoquer la vie. Voilà pourquoi un petit peu de chaos est bon pour vous, parce que souvent vous ne prenez pas de décision tant que vous ne vous retrouvez pas dans le pétrin. Et alors, au milieu du pétrin, vous prenez une décision, et cette décision convoque la Force de la Vie. Vous êtes-vous déjà retrouvés à un point où vous étiez incapables de prendre une décision et où vous vous sentiez comme bancal ? « Oh, je ne sais pas. Je ne sais pas. Je ne sais pas. » Et puis vous avez décidé et vous vous êtes sentis revigorés. Nous voulons que vous sachiez que vous n'en aurez jamais fini. Alors n'abordez pas les choses en disant : « Je dois réussir ceci » parce que vous n'allez jamais avoir fini, de toute façon. Et l'autre chose que nous voulons que vous sachiez est que vous ne pouvez pas faire d'erreur. Alors, prenez une décision. Laissez couler.

 

Où que vous soyez, c'est bien... De là où vous êtes, où que ce soit, vous pouvez aller où vous voulez... Il est temps d'arrêter de mesurer où vous êtes par rapport à l'endroit où se trouve quelqu'un d'autre. Le seul critère qui a quelque chose à voir avec vous, c'est l'endroit où vous êtes par rapport à celui où vous voulez aller.

 

Si vous avez la capacité de le désirer, l'Univers a la capacité de le livrer. Vous avez juste à vous aligner avec ce que vous voulez, ce qui veut dire - soyez aussi heureux que vous pouvez l'être aussi souvent que vous le pouvez à ce sujet, et laissez tout le reste s'en charger lui-même.

 

Une émotion négative est l'indicateur de votre résistance, tandis qu'une émotion positive est l'indicateur de votre consentement. Et elles sont sur le même compteur : consentement ; résistance. Consentement ; résistance.

 

Personne ne peut vous refuser quoi que ce soit. Vous seul le refusez par la contradiction dans votre vibration.

Parce que nous savons que la vie est éternelle, et que nous savons qu'il n'y a pas de fin à ce qui vous concerne, si l'un de vous est tué dans un tremblement de terre, ou le crash d'un avion, ou l'une des innombrables autres manières très créatives que vous avez découvertes pour faire votre sortie vers le Non-Physique, parce que nous avons la vue d'ensemble, nous ne pleurons pas un seul instant pour aucun d'entre vous. Mais de votre point de vue physique beaucoup plus à courte vue, vous êtes extrêmement nombreux à pleurer énormément.

 

Comment pouvez-vous obtenir que la réalité soit davantage comme vous voulez ? Vous avez juste à commencer à battre le tambour de la réalité comme vous voulez qu'elle soit - et quand vous le ferez, vous vous sentirez immédiatement bien. Il y a bien ceux qui diront : « Oh, vous ne regardez pas les choses en face. » Et nous disons que nous ne devrions jamais regarder en face quelque chose qui nous a menés là où nous ne voulons pas être.

Il y a ceux qui croient que le monde est de plus en plus désespéré. Nous sommes ici pour vous dire que le monde devient meilleur, meilleur et encore meilleur, parce que chacune de vos expériences vous provoque à lancer des fusées de désirs, et que la Source arrive en réponse à ces fusées. Et la meilleure chose en ce qui concerne votre naissance et votre mort, c'est que ceux qui résistent meurent et ceux qui consentent naissent. Et avec cette combinaison de contrastes qui vous amène à lancer en permanence des désirs toujours nouveaux, il n'est pas étonnant que l'Univers se développe de cette manière merveilleuse et que la vie devienne meilleure, chaque jour - et en cet instant précis - pour chacun de ceux qui se concentrent dessus.

 

Vous êtes des êtres magnifiques, à l'endroit idéal au moment idéal. Vous vous déployez parfaitement, vous n'en avez jamais fini et vous ne vous trompez jamais. Soyez plus enjoués avec tout ça. « Aujourd'hui, peu importe où je vais, peu importe ce que je fais, et peu importe avec qui je le fais - mon intention dominante est de chercher ce que je veux voir. Je veux découvrir des pensées, des mots et des actes qui me font du bien quand je les découvre. Car en faisant cela je pratique, à l'instant même, l'art de consentir à tout ce que j'ai dit à l'Univers que je voulais, tous les jours de ma vie. »

 

Impossible de regarder ce dont vous ne voulez pas sans vous attacher à cette vibration et la perpétuer. Ôtez votre attention de ce qui n'est pas en harmonie avec qui vous êtes et votre « vibration du moment » s'ajustera à votre être réel - et vous serez alors capables d'inspirer les autres.

 

Votre supposition qu'il n'y a pas assez de quelque chose - que ce soit assez de terrain, ou d'argent, ou de précision - provient du fait que vous êtes en train d'apprendre, sans la comprendre, une vibration qui vous maintient éloigné de ce que vous voulez. Il n'y a pas de limitation. Si vous identifiez un désir pour quelque chose, la Source reconnaît votre désir et commence immédiatement à vous l'envoyer. Et son abondance et sa diversité se manifesteront en fonction de la manière dont vous, et seulement vous, apprenez à y consentir.

 

Une fois que vous avez décidé que vous voulez quelque chose, son opposé se met aussi en grande partie à entrer dans votre conscience.

 

Pour commencer, parvenez à l'essence vibratoire de votre désir - et alors, à travers la ligne de moindre résistance, la manifestation vous sera envoyée... travaillez sur l'essence du sentiment de liberté ; travaillez sur l'essence du sentiment d'avoir les pleins pouvoirs - travaillez sur l'essence du sentiment de Bien-Être... Et comment ferez-vous ? Vous pouvez imaginer que c'est déjà arrivé et mimer ce que vous ressentirez alors. Ou bien, vous pouvez chercher des choses qui sont déjà comme ça dans votre vie et focaliser votre attention dessus jusqu'à ce que cela occupe une part plus importante du signal vibratoire qui émane de vous.

 

Mettez-vous bien dans l'idée que rien n'est plus important que la manière dont je me sens maintenant, parce que maintenant, c'est tout. Maintenant, c'est la totale. Maintenant, c'est le pouvoir de ce que je suis. Maintenant, maintenant, maintenant, maintenant, maintenant... Vous pourriez bien commencer un jour, et ça pourrait bien être maintenant. Pourquoi ne pas commencer à améliorer votre vie maintenant, maintenant, maintenant ?

 

S'il n'y a pas de source de maladie, pourquoi tant de gens sont-ils malades ? C'est parce qu'ils ont trouvé des tas d'excuses pour se maintenir en désaccord vibratoire avec le sentiment de bien-être. Ils ne le laissent pas entrer en eux. Et lorsqu'ils ne le laissent pas entrer en eux, son absence ressemble à la maladie. Et lorsqu'un nombre suffisant de personnes fait la même chose vous dites : « Oh, il doit y avoir une source de maladie. Alors, donnons-lui un nom. Appelons-la cancer. Appelons-la sida. Appelons ça de toutes sortes de noms terribles, et puis insinuons qu'elle se précipite dans l'expérience des gens. » Et nous disons qu'elle ne se précipite jamais dans l'expérience de quiconque. C'est juste que les gens apprennent par des essais et des erreurs et - avec tout le tapage qu'ils font tous ensemble - par des schémas de pensée qui ne laissent pas entrer le bien-être en eux.

 

Les gens disent : « Si je suis toujours en train de me fixer des buts et de tenter d'atteindre le futur, alors est-ce que je ne laisse pas filer mon présent ? » Et nous disons, si dans votre présent vous utilisez un évènement futur pour vous sentir bien, vous vous sentez bien aussi dans votre présent. Et c'est le meilleur usage du présent que vous puissiez jamais faire.

 

Il existe autant de mondes différents qu'il existe d'observateurs, ou d'Êtres, ou d'individus. Vous n'êtes pas ici pour créer un monde où tout le monde serait identique, où tout le monde voudrait et obtiendrait la même chose. Vous êtes ici pour être ce que vous voulez être, tout en laissant tous les autres être ce qu'ils veulent être.

 

Si vous pouviez parvenir à l'endroit où vous ne ressentez plus le besoin de lutter contre quelque chose que vous n'acceptez pas - vous seriez alors en alignement avec ce que vous acceptez. Même à l'intérieur de votre propre corps, c'est votre lutte contre ces choses que vous n'acceptez pas qui cause votre dés-alignement avec ce que vous acceptez.

 

La personne qui a besoin de faire quelque chose, ce n'est pas cette personne. La personne qui a besoin de faire quelque chose, c'est vous ! Certaines personnes dans votre vie ne méritent pas vos bonnes pensées. Autrement dit : « Elles sont mauvaises. Elles sont le mal. Elles ont tort ! Elles sont déplacées. Elles ne méritent pas vos bonnes pensées. » Et vous, obstinément, n'allez pas leur en donner une seule. Peut-être qu'elles ne méritent pas vos bonnes pensées. Mais vous, vous les méritez. Vous méritez vos bonnes pensées envers elles. Voilà ce qu'est l'Art de Consentir. C'est consentir à mon propre Bien-être.

 

Quel que soit le sujet auquel vous pensez, c'est littéralement comme si vous programmiez un évènement futur. Lorsque vous vous faites du souci, vous programmez. Lorsque vous appréciez, vous programmez... Qu'est-ce que vous êtes en train de programmer ?

Beaucoup de gens veulent attiser les flammes de votre inconfort, parce qu'ils croient que : « vous êtes soit avec nous soit contre nous ; si vous ne résistez pas au même dégoût et à la même horreur que nous tous, alors vous n'êtes pas avec nous. » Il est difficile pour les gens de comprendre que vous ne pouvez pas être d'accord avec eux - mais que cependant vous n'êtes pas contre eux. Que vous pouvez être pour quelque chose sans être contre autre chose.

 

Lorsque vous émettez une vibration, les forces de l'Univers travaillent de concert les unes avec les autres afin de vous satisfaire. Vous êtes réellement le centre de l'Univers.

 

Rien n'est minuscule ou insignifiant. Tout est significatif. Et tout s'écoule sur la même base que constituent les Lois. Que vous observiez les évènements du monde ou ce qui se passe dans votre tiroir de cuisine, vaste et important, ou étroit et apparemment insignifiant, il y a dans tous les cas un potentiel de connexion ou de dé-connexion. Et c'est seulement la connexion ou la déconnexion qui importent réellement.

 

En tous domaines chaque minuscule détail est en relation avec les questions d'argent. Chaque minuscule détail, sans exception. Tout ce qui concerne la religion est en relation avec les questions d'argent. Tout ce qui concerne la politique est en relation avec les questions d'argent. Et tout ce qui est en relation avec les questions d'argent c'est la satisfaction personnelle. Chacun est personnellement motivé pour faire le mieux possible pour soi-même.

 

La capacité d'imaginer ce que vous voulez plutôt que de vous contenter d'observer ce qui est, voilà ce qui vous emmène plus loin. Vous êtes un être physique, mais vous êtes bien davantage.

 

Nous ne sommes pas des adeptes d'une vie longue. Nous sommes des adeptes d'une vie joyeuse, car lorsque vous vous trouvez dans la joie, généralement la longévité suit. Nous n'estimons donc pas le succès d'une vie en fonction de sa longueur ; nous l'estimons en fonction de sa joie.

 

Toute la gamme des émotions allant du désespoir jusqu'à l'extase ; de la Connexion complète à qui-vous-êtes-réellement jusqu'à l'échec que vous vous infligez de manière assez sévère, toutes ces émotions concernent votre perception de la liberté, ou votre perception de l'esclavage - chacune d'entre elles.

 

Le mérite, en termes très simples, cela veut dire que j'ai découvert une manière de laisser l'Énergie parvenir jusqu'à moi ; cela veut dire que l'Énergie, qui est naturelle, parvient jusqu'à moi. Le mérite, ou le démérite, est quelque chose qui est prononcé sur vous par vous. Vous êtes le seul qui ait la capacité de vous juger digne ou indigne. Vous êtes le seul qui ait la capacité de vous aimer au point de vous autoriser, ou de vous haïr au point de vous interdire. Vous n'avez pas tort et celui qui ne vous aime pas n'a pas tort. Vous êtes tout juste, à ce moment-là, en train de pratiquer l'art du non consentement, ou art de la résistance.

 

Personne d'autre ne connaît votre raison d'être. Vous, vous la connaissez. Votre félicité vous guide vers elle. Lorsque vous suivez votre félicité, lorsque vous suivez votre chemin vers la joie, votre conversation est joie, vos sentiments sont joie - vous êtes exactement sur le chemin que vous aviez prévu lorsque vous avez émergé dans ce corps physique.

 

Nous allons vous faire une déclaration très puissante : tout ce que vous vivrez un jour, en termes d'expérience de vie - et par un jour nous voulons dire aussi rapidement que tout de suite, ou demain, ou le jour suivant, ou un jour quelconque - quel que soit ce que vous vivrez un jour, vous l'aurez d'abord imaginé. Parce que rien ne se manifestera dans votre expérience sans que le processus d'imagination se produise d'abord.

 

Ce que je pense et ressens est toujours équivalent à ce que j'obtiens. Et donc, si je veux quelque chose de différent de ce que j'ai obtenu, je dois, d'une manière ou d'une autre, produire des sensations différentes.

 

Les gens s'inquiètent en pensant à ce qui se passerait si chacun se comportait en égoïste. « Si tout le monde faisait exactement ce qu'il veut, dans quel monde vivrions-nous ? » Et nous disons, dans un monde vraiment, vraiment bien. Parce que si chacun faisait ce qu'il veut, chacun se sentirait libre. Et si vous vous sentez libre, vous vous sentez plus fort. Et toute émotion négative qui puisse exister - entendez ceci - toute émotion négative n'existe que parce qu'il y a quelque part un sentiment de perte de liberté.

 

Pourquoi votre économie est-elle plus importante aujourd'hui que dans le passé ? Parce que le désir humain a attiré et créé. D'où vient ce Bien-être ? Qu'est-ce que l'économie ? L'économie c'est l'échange d'Énergie humaine, elle s'accroît proportionnellement aux idées ou aux désirs que vous créez.

 

Lorsqu'enfin vous saisirez que l'Univers ne fait que répondre à votre vibration, alors vous comprendrez que si vous êtes victime de quelque chose, c'est seulement de votre émission vibratoire désordonnée. Le désir réel qui est né avec vous est celui-ci : « Je veux vibrer intentionnellement. Je veux émettre ma Note. Je veux aller jusqu'au bout et décider de l'offrir sans relâche et puis en voir les résultats. » Vous ne pouvez en finir, jamais, et vous ne pouvez pas vous tromper. Alors, vous feriez mieux de vous détendre et de commencer à vous en amuser.

 

Abraham est une Énergie Non-Physique présente en toutes choses physiques. L'Énergie Source.

Vous ne pouvez pas rendre quelqu'un à sa Connexion à la Source en le rabaissant, ou en le punissant, ou en étant révolté envers lui. C'est seulement par l'amour que vous pouvez rendre quelqu'un à l'amour. Et si vous n'avez pas de moyen de le rendre à l'amour, il sera toujours un problème pour votre société.

 

À partir du moment où vous imaginez quelque chose et que les forces Universelles entrent en jeu pour vous aider à la créer, vous ne pourrez plus jamais faire assez d'actions par vous-mêmes pour poursuivre. Vous ne pouvez pas utiliser l'Énergie qui crée les mondes pour créer une situation, et puis découvrir l'action à faire vous-mêmes pour poursuivre. Il vous faut continuer à visualiser. Il vous faut continuer à mieux l'imaginer.

 

Est-ce la réalité ou n'est-ce pas la réalité ? Toutes choses sont réalité. Même si un seul l'imagine, c'est une réalité en ce sens que la pensée a été offerte et que quiconque est apte à traduire cette vibration, la percevra. Il est juste de dire que tout ce qui peut être perçu doit être réalité. Parce que, en tant que créateurs, votre réalité dépend de ce que vous avez le désir d'imaginer et d'accepter.

 

Ceux qui réussissent et qui sont excités et joyeux dans leur développement vous diront souvent : « J'en ai rêvé depuis que je suis tout petit. Je l'ai imaginé, je l'ai simulé, je passais mon temps à parler dans la brosse à cheveux en faisant semblant que c'était un micro. » L'innocence c'est l'alignement de l'énergie. Peu importe ce que pense n'importe qui d'autre à propos de quoi que ce soit. Ce qui importe, c'est ce que vous vous en pensez.

 

Lorsque vous prenez les problèmes du monde sur vos épaules, votre corps ne se sent pas bien. Laissez les problèmes du monde aux fabricants-de-problèmes du monde. Quant à vous, soyez les chercheurs-de-joie que vous êtes. C'est aussi simple que ça.

 

Pas un seul individu sur la planète et pas une seule Conscience dans l'Univers qui n'ait la même expérience d'être ici tout en ayant le désir d'être là-bas. En d'autres termes, c'est la promesse de cet Univers éternel... Vous allez toujours, toujours, toujours être en route vers quelque chose de plus - toujours. Mais lorsque vous vous relaxez et que vous acceptez cela, lorsque vous arrêtez de vous culpabiliser de ne pas être quelque part où vous n'êtes pas et lorsque, au lieu de cela, vous commencez à étreindre le point où vous êtes tout en gardant un œil sur le point vers lequel vous allez - alors la vie devient vraiment, vraiment, vraiment amusante.

 

Et donc, qui est Abraham ? Abraham est une énergie Non-Physique présente dans tout ce qui est physique. L'Énergie Source.

 

Vous n'êtes jamais satisfaits. Voyez-vous, c'est ça la vie, c'est seulement cette escapade de vacances sans fin qui est en cours. Vous ne pouvez faire d'erreur et vous n'en aurez jamais fini - nous vous recommandons donc de vous amuser en route le plus que vous pouvez.

 

De la même manière qu'une chose voulue ne se manifeste pas dans votre expérience en un instant, une chose non voulue ne se manifeste pas dans votre expérience en un instant. Un temps d'adaptation aux vibrations est nécessaire. Si vous vous êtes organisé pour entretenir quoi que ce soit, voulu ou non, pendant 17 secondes* - une fusion de pensée se produit, et cette fusion vous approche un peu plus de la vibration de ce vers quoi vous êtes en train de tourner votre attention. Ces incréments de 17 secondes ne sont pas détectables. Voilà pourquoi, lorsque vous parvenez à ce vers quoi vous avez tourné imperceptiblement votre attention, vous avez l'impression que c'est une manifestation instantanée. « Mais d'où est-ce que ça vient ? On dirait que ça me tombe dessus sans crier gare », alors que ça vous tombe dessus depuis longtemps.

 

La base de votre vie c'est la liberté absolue, le but c'est la joie, et le résultat de cette parfaite combinaison c'est la marche en avant, la croissance. Votre but est de découvrir des objets d'attention qui font sauter votre bouchon.

 

Les parents pensent souvent qu'ils sont ici pour guider les petits. Alors que - en réalité - les petits apparaissent précisément pour vous guider.

 

Vous avez plus de points d'accord que de désaccord avec n'importe qui sur la planète, parce que vous êtes beaucoup plus nombreux à être en accord avec votre Essence que vous ne le réalisez, ou que la plupart d'entre vous y consentent. Plus vous vous rapprochez de l'accord avec votre Énergie Source, plus vous êtes en accord les uns avec les autres. Lorsque vous pensez à ce que d'autres pensent de vous, comprenez-vous que ce qu'ils pensent de vous a très peu à voir avec ce que vous êtes ? Ça a principalement à voir avec les habitudes de pensée qu'ils ont développées. Cela a plus à voir avec eux en tant que penseurs qu'avec vous en tant que sujet de leur pensée. Si rien n'est plus important pour vous que de vous sentir bien, vous pouvez créer un fantasme sur des personnes de votre entourage et elles vont commencer à changer selon votre fantasme, parce que la Loi d'Attraction est quelque chose d'extrêmement puissant.

 

Ce qu'un parent peut offrir de plus appréciable, c'est sa propre Connexion et sa propre stabilité. Un parent véritable est un parent heureux. Un parent véritable est un parent qui rit souvent et facilement, et qui ne prend pas les choses trop au sérieux.

 

La Source n'exerce jamais de vengeance ni ne punit, car la Source comprend que vous êtes précieux ; que vous êtes admirables ; que vous êtes sacrés. La Source comprend que vous n'en avez jamais fini et que vous ne pouvez faire d'erreur, et que même lorsque vous vous trouvez quelque part où vous vous sentez mal, vous finirez par retourner là où vous vous sentez bien. Vous avez en ce moment la capacité de retourner où vous vous sentez bien en ajustant votre processus de pensée, en ajustant votre vibration, en changeant votre point d'attraction et, enfin, en ouvrant la porte au Bien-Être qui s'écoule en permanence vers vous.

 

Vous vous êtes entraînés à regarder la réalité en face. Vous vous êtes entraînés à dire la vérité. Vous vous êtes entraînés à dire les choses comme elles sont. Aussi au début, ces fantaisies vous semblent peu convenables, parce que c'est comme si vous vous faisiez des illusions. Les gens diront parfois : « Oui mais tout ça ce n'est simplement que du déni. » Et nous répondons : « Nous l'espérons bien ! Nous espérons que vous déniez la présence de ce que vous ne voulez pas. Et nous espérons que vous embrassez la présence de ce que vous voulez. » Mais d'une certaine façon l'idée de déni est devenue pour vous un gros mot ; de même qu'il est devenu vertueux de contempler la réalité de l'horreur dans vos propres vies. Et vous voudriez ignorer ce qui ne vous plaît pas ? Vous voudriez voir ce qui vous fait du bien ?

 

Vous obtenez toujours un accord vibratoire parfait avec ce qui retient votre attention de manière prédominante. Mais vous devez faire le meilleur usage possible de cela. Si vous voulez améliorer le point où vous êtes, vous devez vibrer à une fréquence légèrement différente. Vous ne pouvez pas continuer à observer où en sont vos affaires, votre relation, votre corps, sans les entretenir tels qu’ils sont. Pour les améliorer, vous devez viser une pensée différente.

 

 

Commencez à moduler votre pensée en fonction de ce que vous ressentez plutôt qu’en fonction des résultats que cela va vous rapporter. La tendance est de déverser un peu d’Énergie et puis de compter les points. Le problème est que lorsque vous déversez l’Énergie, l’Univers répond instantanément. Mais lorsque vous comptez les points, vous êtes immédiatement de retour dans cette réalité.

Tirez-en le meilleur parti possible. Lorsque vous tirerez le meilleur parti possible de tout ce qui retient votre attention, votre avenir sera meilleur que votre présent. Si à chaque instant vous tirez le meilleur parti de ce qui existe, peu importe ce que c’est, vous en tirez le meilleur parti possible. Tirez-en le meilleur parti possible. Tirez-en le meilleur parti possible — et votre avenir devient simplement meilleur, et meilleur, et meilleur, et meilleur.

Vous pouvez être heureux ou tristes, cela n’a pas d’importance. Vous avez le choix. Vous pouvez prendre cette direction ou cette autre. Vous avez le choix. Voyez ce qui se passe en cours de route. Il n’y a pas qu’une seule voie juste. Il y a de nombreuses voies justes. Faites tout ce que vous êtes capables de faire — ce qui veut dire pensez-le, dites-le ou faites-le — cela vous permet de vous sentir un peu mieux.

Un sentiment d'être submergé est pour vous le signe que vous êtes en train de refuser l’accès à toutes les formes de coopération qui pourraient vous aider si vous ne les rejetiez pas.

Tandis que vous commencerez à vous sentir plus libre en ce qui concerne les dépenses de temps et d'argent, des portes vont s’ouvrir, des gens viendront vous aider, des idées renouvelées et productives vous viendront, et les circonstances et les événements pourront se déployer. En modifiant votre manière de vous sentir, vous accédez à l’Énergie qui crée les mondes. Elle est là, prête pour que vous y accédiez à tout moment.

Tout est bien, et vous n’en aurez jamais fini. La vie est censée être amusante. Personne ne marque jamais de points d’aucune sorte, et si vous arrêtez de tant vouloir marquer des points, vous allez vous sentir beaucoup mieux — et lorsque vous vous sentirez beaucoup mieux, une plus grande quantité de ce que vous voulez en ce moment s’écoulera vers vous. Vous ne parviendrez jamais à un stade où tout ce que vous voulez sera satisfait immédiatement, ou alors vous seriez achevés — et vous ne pouvez jamais l’être. Ce stade incomplet où vous êtes est le meilleur endroit qui puisse exister pour vous. Vous êtes bien sur les rails, bien dans les temps. Tout se déroule à la perfection. Tout est bien, réellement. Amusez-vous. Amusez-vous. Amusez-vous !

 

Vous êtes capables de vivre confortablement, et joyeusement, et en ne vous laissant pas abattre, et en bonne santé, tant que vous avez le désir d’appeler la vie à travers vous. Les gens ne meurent pas parce qu’ils traversent le temps. Ils meurent parce qu’ils ne consentent pas à ce que cette sphère les pousse à prendre des décisions. La seule raison pour laquelle les gens sont morts un jour est, soit qu’ils avaient arrêté de décider d’être ici, soit qu’ils avaient pris des décisions sur le fait d’être Non-Physiques.

 

Vous n’avez pas à prendre le mauvais avec le bon. Pourquoi inclure le mauvais dans la vibration ? Incluez seulement le bon dans la vibration, et alors seul le bon viendra à vous.

 

Deux assertions qui vont bien vous servir. La première est : il y aura toujours la guerre. Il y aura toujours ceux qui aggravent une impression de trouble chez les autres dans le but de défendre la solution qu’ils ont déjà bien arrêtée dans leur esprit. Et donc vous ne parviendrez jamais à un accord dans la conscience de masse qui dirait : ceci est « LA » solution. Il y aura toujours des désaccords. Il y aura par conséquent toujours de l’agitation. Il y aura toujours la guerre.

L’autre assertion, notre préférée, est celle-ci : il y aura toujours abondance de Bien-Être, et l’expérience dominante de la majorité des gens sera toujours celle du Bien-Être. Vous pouvez donc décider, à tout moment, dans quel camp vous voulez jouer. Vous pouvez prendre n’importe quel prétexte pour vous aligner sur le Bien-Être, ou vous pouvez prendre n’importe quel prétexte pour ne pas vous aligner. Ce que nous pensons, c’est qu’au cœur de cette discussion se trouve votre propre pouvoir personnel. Nous pensons que c’est, en quelque sorte, pour cela que vous luttez, c’est cela que vous visez.

 

Il vous est impossible d’observer ce dont vous ne voulez pas sans rejoindre cette vibration et la perpétuer. Retirez votre attention de ce qui n’est pas en harmonie avec celui que vous êtes. En retirant ainsi votre attention, votre « vibration actuelle » s’ajustera à celui que vous êtes réellement, et alors vous pourrez inspirer les autres.

 

Ce que contient votre vibration est équivalent à la manière dont vous vous sentez maintenant. Et selon que vous soyez en train de penser au passé, au présent, ou au futur, la manière dont vous vous sentez maintenant — pendant que vous êtes en train de penser au passé, au présent, ou au futur — c’est ce qui fait votre vie. C'est une vie créative précieuse, fabuleuse, que vous ne voudrez pas gaspiller en en faisant un lieu de résistance. Votre vie c’est maintenant.

 

Vous vous êtes créés vous-mêmes à partir des composants de cette réalité spatio-temporelle. Vous n’êtes pas venus d’une autre planète. Pour la majorité d’entre vous, il est (légèrement) plus facile de croire qu’un vaisseau spatial est arrivé d’une autre planète pour en déposer quelques-uns. Et le même vaisseau spatial amena aussi... (ah, ça c’est l’histoire de l’arche de Noé) deux individus de toutes les autres espèces. Et donc, maintenant, vous avez le même problème avec cette histoire qu’avec celle de l’arche de Noé : ça devait être un bateau qui sentait très mauvais....... Et comment toutes ces espèces sont-elles montées à bord ? (et d’où venaient-elles ?) Vous voyez ?

 

La compétence ou le savoir-faire les plus valables que vous puissiez développer consistent à diriger vos pensées vers ce que vous voulez — à être expert en évaluation rapide de toutes les  situations, et en déduction rapide de ce que vous voulez le plus — et puis d’accorder à cela votre attention pleine et entière. C’est un talent considérable de diriger délibérément vos propres pensées de telle manière qu’elles produisent des résultats n’ayant absolument rien à voir avec ceux que peut donner une simple action.

 

Tout ce qui existe, existe pour la joie. La vie n’a pas d’autre raison que la joie. Nous n’avons rien à prouver à personne, parce que personne d’autre que Tout-Ce-Qui-Est ne nous observe. Autrement dit, nous ne sommes pas en train d’essayer de marquer des points auprès de quelque lointaine galaxie. Nous ne sommes pas en train d’essayer d’arriver quelque part ailleurs. Nous ne sommes pas en train d’essayer de finir quelque chose, parce qu’il n’y a pas de fin — impossible d’en avoir fini. Tout existe dans un seul but, la joie de l’instant.

 

Une vie heureuse c’est juste une succession de moments heureux. Mais la plupart des gens ne consentent pas aux moments heureux, tellement ils sont occupés à essayer d’avoir une vie heureuse.

 

Faites simplement de votre mieux pour conserver votre équilibre. Une des premières choses qui provoque le désalignement de l’Énergie est de trop exiger de vous-mêmes en termes de temps et d’effort. Autrement dit, vous ne pouvez pas brûler la chandelle par les deux bouts au point d’être physiquement épuisés et ensuite vous attendre à avoir une attitude réjouie. La règle générale doit donc être : « Je vais commencer par être très, très, très heureux et ensuite je ferai tout ce que j’ai le temps de faire. »

 

Votre Être Intérieur voudrait que vous manifestiez tout ce que vous décidez que vous voulez. Votre Être Intérieur voudrait que vous sachiez que vous avez la dignité et la capacité de tout avoir, ou de tout être, ou de tout faire. Votre Être Intérieur voudrait que vous réalisiez tous les souhaits et toutes les fantaisies que vous pouvez identifier.

 

Ceux que nous voyons vivre longtemps ne le font pas sans une intention puissante qui les pousse. Autrement dit, ce qui auto entretient le mouvement en avant, c’est l’intégration permanente de nouvelles intentions qui mènent la vie. Être destiné à vivre longtemps implique, en fait, que vous devez mener la danse. Les gens ne mettent pas leur vie en veilleuse tant qu’ils mènent la danse. Ils la mettent en veilleuse lorsqu’ils commencent à rentrer dans le rang en essayant de suivre la direction donnée par les autres.

 

Lorsque vous ressentez de l'enthousiasme pour faire quelque chose, cela signifie que vous vous êtes aligné sur l'Énergie, et vous êtes inspiré pour agir à partir de ce point d'alignement. Lorsque vous n’avez pas envie de faire quelque chose, ne vous forcez pas, parce que cela ne mérite pas votre effort. Car, lorsque vous êtes aligné avec l’Énergie, les tergiversations disparaissent.

 

Prenez une décision et ensuite considérez que c'est la bonne. Il n’y a vraiment pas de mauvaises décisions. Vous pourriez prendre cette direction-ci, ou celle-là, et l’une comme l’autre finirait par vous amener là où vous voulez être. Mais dès l’instant où vous commencez à vous féliciter de la décision que vous avez prise, à cet instant même, vous vous remettez en alignement vibratoire avec qui-vous-êtes-réellement.

 

Quel que soit l’objet de votre attention, il vibre déjà. Et lorsque vous lui accordez votre attention, si vous la maintenez ne serait-ce que 17 petites secondes, vous commencez à inclure sa vibration, quelle qu’elle soit, dans la vôtre. Lorsque vous voyez quelque chose que vous voulez, et que vous lui accordez votre attention, et que vous lui dites oui, vous incluez sa vibration, quelle qu’elle soit, dans la vôtre. Lorsque vous voyez quelque chose que vous ne voulez pas, et que vous lui criez non, vous incluez sa vibration, quelle qu’elle soit, dans la vôtre. Dans ce monde vibratoire, qui est tout, vous êtes bien davantage des êtres vibratoires que des êtres verbaux. Bien plus que sur une base verbale, vous communiquez avec chacun sur une base vibratoire.

 

Il n’y a pas de manque. Et toute attention portée sur le manque de quelque chose que vous voulez produira toujours en vous une émotion négative. Cela parce que votre guidance vous informe que vous vous êtes écarté de votre compréhension fondamentale plus vaste de l'abondance et du Bien-Être. Que vous soyez focalisé sur le manque d’argent — ou que vous vous voyiez comme ayant seulement tant d’années à vivre (et alors chaque jour passé est un jour qui vous rapproche de la fin) — ce sentiment de déclin est contraire à votre compréhension plus vaste de la nature Éternelle de votre Être.

La Vie, Ça Marchera Toujours Pour Moi...

 

J’aime comprendre que les choses sont toujours en train d’évoluer. Et tandis que des tas de choses pourraient être meilleures là où je me trouve, ça n’est pas vraiment un problème parce que « là où je me trouve » est en transformation permanente en quelque chose de meilleur. J’aime savoir que tandis que je cherche le meilleur autour de là où je me trouve, ces choses deviennent plus en plus présentes dans mon expérience.

 

Il est amusant de savoir que tout marche toujours pour moi. Et tandis que j’en guette la preuve... j’en vois chaque jour davantage de preuves.

 

Abraham, extrait de l’ouvrage : « L’Argent et la Loi d’Attraction - Apprendre à attirer Santé, Richesse et Bonheur »

 

La base de votre vie c’est la liberté absolue, le but c’est la joie, et le résultat de cette parfaite combinaison c’est la marche en avant, la croissance. Votre but est de découvrir des objets d’attention qui font sauter votre bouchon.

 

L'attente est une forme de concentration dont la vibration permet de recevoir ce sur quoi vous vous concentrez — Vous vous attendez alors à des choses, à la fois voulues et non voulues.

  Traductrice Anne Duquesne

 

 

  http://www.anneduquesne.com/

 

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 21:53

Abraham n'a rien à voir avec le fait de guider quiconque vers quoi que ce soit, ou à l'écart de quoi que ce soit. Nous voulons que vous preniez toutes vos décisions en fonction de votre désir. Notre seul désir est que vous découvriez la manière d'accomplir vos désirs.

 

Être submergé, c'est ne pas être en mesure de vous hâter vers ce que vous avez dit à l'Univers que vous vouliez. L'Univers cède à votre requête. Seulement vous n'êtes pas prêts à l'accueillir dans l'immédiat.

 

Nous aimerions vous délivrer cette connaissance très simple que nous détenons : vous n'êtes qu'à quelques éclats de rire d'ouvrir la porte à des tas de bonnes choses. Vous n'êtes qu'à quelques baisers d'ouvrir la porte à des tas de bonnes choses. Vous êtes juste à un tout petit peu de soulagement d'ouvrir la porte à des tas de bonnes choses.

 

Dans votre action, vous perdez de vue la vision, vous perdez de vue votre confiance dans le processus, et vous vous contentez de courir partout en faisant beaucoup de bruit avec un sentiment d'absurdité. Maintenez la vision et soyez confiants dans l'Univers, il s'adaptera à votre vision. Maintenez la vision et soyez confiants dans le processus.

 

Vous devez trouver une manière d'être à l'aise avec la prospérité parce que vous allez toujours vouloir prospérer... L'économie avance en réponse aux désirs des gens. Et vous priver de quelque chose ne donne pas à quelqu'un d'autre davantage d'argent à dépenser... S'il n'y avait personne pour acheter les choses, alors tous les gens qui travaillent à les fabriquer et à les vendre devraient trouver d'autres manières de gagner leur vie... Il y a tant de gens qui veulent prospérer, c'est inné chez eux. Des gens qui, aussitôt qu'ils commencent à prospérer un peu, se mettent à imposer tous ces jugements extérieurs sur la mesure dans laquelle la prospérité est convenable : « Il est convenable de prospérer jusqu'ici, mais pas jusque là. » Et vous, vous devez vous demander : « À partir de quand est-ce que je perds la mesure de la prospérité ? »

 

L'animal, comme vous tous, choisit d'abord la liberté. Et si jamais les conditions physiques deviennent moins joyeuses, l'animal - s'il est laissé à lui-même - ré-émergera dans le Non-physique.

 

Le « diable » est un personnage fictif inventé (et perpétué) par des humains anxieux qui veulent contrôler d'autres humains anxieux. Il y a énormément de puissance dans la peur, n'est-ce pas ? Il ne devrait pas y en avoir, parce que, en réalité, la peur, c'est l'im-puissance. Si, comme nous, vous compreniez la Source, vous ne fabriqueriez jamais une telle fiction puisque ce qui s'écoule de ce qui est votre Source, c'est uniquement le Bien-Être.

 

Si votre désir est suffisamment puissant, vos croyances n'ont pas d'importance. Si vous avez un désir suffisamment puissant, ce désir sera la vibration dominante. Et elle l'emportera sur n'importe quelle autre de vos vibrations.

 

Quel que soit le sujet, n'essayez pas de justifier pourquoi vous ne vous sentez pas bien. Et n'essayez pas de justifier pourquoi vous devriez vous sentir différemment. N'essayez pas de rejeter le blâme sur ce que vous pensez être la raison qui vous empêche de vous sentir bien. Tout cela c'est peine perdue. Essayez seulement de vous sentir mieux, là tout de suite.

 

Peu importe que vous viviez dans un pays sujet à de fréquentes attaques terroristes, ou dans un pays sujet à des actes de violence aveugle. Quelle que soit la culture - c'est seulement le sentiment de vulnérabilité qui vous met en accord vibratoire avec ce que vous redoutez. Lorsque vous comprendrez qu'en travaillant à atteindre votre sentiment de Bien-être, il deviendra alors impossible pour vous d'avoir jamais rendez-vous avec autre chose que le Bien-être - c'est le seul endroit qui sera libre à jamais.

 

Lorsque vous demandez, vous recevez, à chaque fois, pas d'exceptions. Vous êtes des Êtres bien-aimés qui méritent les bonnes choses - mais il vous faut de l'auto persuasion avant de vous autoriser les bonnes choses.

 

Il faudrait ne parler de quelque chose que si cela vous permet de vous sentir mieux. Il n'y a aucun intérêt, jamais, à activer quelque chose qui ne vous fait pas de bien et à en parler, parce que ça le réactive dans votre vibration. Cela en fait un point d'attraction supplémentaire - ça vous rend donc moins lucide.
En d'autres termes, lorsque vous vous focalisez sur les problèmes des autres, vous diminuez votre capacité à les aider. Les gens croient que vous devez vous focaliser sur le problème dans le but de trouver une solution. Et nous disons, il ne sort jamais de solution - cela n'a jamais rien inspiré ; vous ne l'admettez jamais, et vous n'êtes jamais en mesure de faciliter ou de parvenir à quoi que ce soit - à partir de ce point où vous vous focalisez sur le problème. Ce sont deux vibrations entièrement différentes. Si vous avez quelqu'un chez qui pratiquement tout va mal et une seule chose va bien, martelez ce qui va bien et faites-en votre point d'attraction. Si vous vous focalisez sur ses problèmes, vous obtenez un accord vibratoire avec quelque chose d'autre que la Source qui vous donne la solution.

 

Allez-y doucement. Ne vous précipitez pas sur les choses. Savourez-les davantage. Faites davantage de projets et soyez plus décidés et plus précis dans vos projets. Et dans tout ce que vous faites, que votre intention dominante soit de découvrir ce qui vous réjouit quand vous l’imaginez. Que votre désir de plaisir et votre désir de vous sentir bien soient votre seul guide. En recherchant ces pensées qui vous font du bien, vous serez toujours en harmonie vibratoire avec l'Énergie qui est votre Source. Et dans ces conditions, seul le bien peut venir à vous — et seul le bien peut venir de vous.

 

En tous domaines chaque minuscule détail est en relation avec les questions d'argent. Chaque minuscule détail, sans exception. Tout ce qui concerne la religion est en relation avec les questions d'argent. Tout ce qui concerne la politique est en relation avec les questions d'argent. Et tout ce qui est en relation avec les questions d'argent c'est la satisfaction personnelle. Chacun est personnellement motivé pour faire le mieux possible pour soi-même.

« Oui, mais si ce que je veux et ce que vous voulez sont en conflit ? Si je veux de la pluie et que vous venez juste de couper votre luzerne... comment ça marche ? » Si vous vous focalisez sur l'essence de ce que vous voulez (une splendide nouvelle récolte) et si l'autre se focalise sur l'essence de ce qu'il veut (une moisson de luzerne réussie, ou n'importe quoi d'autre)... et si l'un d'entre vous ne s'investit pas trop dans les détails sur « comment » il pense vouloir que se manifeste son désir, alors vous pouvez être satisfaits tous les deux. L'Univers a les moyens d'orchestrer les circonstances et les évènements pour réconcilier tout le monde.

 

Abraham est-il en train de dire que vous seriez capables d'atteindre ce que vous considérez être une parfaite condition physique humaine, et que vous seriez capables de la conserver aussi longtemps que vous restez focalisés physiquement dans ce corps ? La réponse est : oui, absolument. Mais ça ne veut pas dire non plus atteindre votre parfaite condition et puis sauter le même jour du haut d'une falaise. Cela veut dire : atteindre votre parfaite condition et vous prélasser en savourant combien elle est délicieuse. Et maintenant, pourquoi l'expérience la plus répandue est-elle autre chose que ça ? Parce que presque tout le monde se contente de regarder autour de soi et de vibrer en réponse à ce qui est vu. Alors, quelle est la solution ? Regarder moins autour de soi. Imaginer davantage. Regarder moins autour de soi. Imaginer davantage. Jusqu'à ce que votre imagerie soit devenue votre vibration la plus naturelle.

 

Votre Être Intérieur voudrait que vous manifestiez tout ce que vous décidez que vous voulez. Votre Être Intérieur voudrait que vous sachiez que vous avez la dignité et la capacité de tout avoir, ou de tout être, ou de tout faire. Votre Être Intérieur voudrait que vous réalisiez tous les souhaits et toutes les fantaisies que vous êtes capables d'identifier.

 

Vous êtes le fer de lance de la pensée, vous emmenez la pensée au-delà de ce qu'elle a été précédemment. Qui se soucie de ce que les pensées ont produit jusqu'ici. Vous vous avancez dans le nouveau désormais, et beaucoup des pensées auxquelles vous vous êtes opposés avec véhémence sont les pensées mêmes qui vous ont donné le désir qui a attiré la clarté dans laquelle vous vous tenez maintenant. Peu importe que vous trouviez qu'elles ont été épouvantables, toutes avaient leur valeur dans le processus de l'évolution. Chacune d'elles.

 

Lorsque vous tentez de justifier où vous en êtes en faisant remarquer que tout va mal, vous faites fausse route. Visez la pensée qui vous fait le plus de bien, et consentez au Bien-Être naturel qui est le vôtre.

Ce n'est pas qu'il existe un courant de méchanceté et un courant de bonté, ou de maladie et de santé. Il n'y a qu'un Courant de Bien-Être. La question que vous devez vous poser est : « En ce moment,

 est-ce que je lui ouvre la porte ou non ? Est-ce que j'y consens ou non ? »

Tout ce que je pense devoir faire a pour seul but de me propulser en quelque endroit où je crois qu'en y arrivant je serai plus heureux. Donc, tout ce que je fais, peu importe ce que c'est, tout ce qui est sur mes listes de bien et de mal... tout cela concerne ma tentative de parvenir à exprimer ce qui, je le crois, me rendra plus heureux... Mais alors, pourquoi est-ce que je ne prends pas un raccourci en devenant simplement heureux ?

 

Nous aimerions vous voir abandonner le mot « atteindre » ou « gagner » de votre vocabulaire et de votre compréhension, complètement, et nous aimerions vous voir remplacer ces mots par le mot « consentir ». Vous voulez consentir à votre Bien-être, pas l'atteindre. Ce n'est pas quelque chose que vous devez gagner. Tout ce que vous avez à faire est de décider ce que vous aimeriez expérimenter, et puis y consentir pour l'atteindre. Ce n'est pas une chose pour laquelle vous devez lutter, ou que vous devez essayer d'obtenir. Vous êtes tous des êtres de valeur. Vous méritez ce Bien-être.

 

Maintenir votre attention sur quelqu'un lorsque vous êtes connectés à l'Énergie de la Source est le plus grand cadeau que vous puissiez faire. Lorsque vous n'êtes pas heureux, vous n'avez rien à donner. Cela veut donc dire, littéralement, soyez heureux, parce que vous ne pouvez donner à personne quelque chose que vous ne ressentez pas.

 

La substance de votre vibration est identique à l'état dans lequel vous vous sentez à l'instant. Et si vous êtes en train de penser au passé, au présent ou au futur, l'état dans lequel vous vous sentez en ce moment -- pendant que vous pensez au passé, au présent, ou au futur -- c'est cela votre vie. Et c'est une vie précieuse, fabuleuse, créative, que vous ne voulez pas gaspiller en en faisant un lieu de résistance. Votre vie, c'est là tout de suite.

 

Vous êtes capables de vivre confortablement, et joyeusement, et en ne vous laissant pas abattre, et en bonne santé, tant que vous avez le désir d'appeler la vie à travers vous. Les gens ne meurent pas parce qu'ils traversent le temps. Ils meurent parce qu'ils ne consentent pas à ce que cette sphère les pousse à prendre des décisions. La seule raison pour laquelle les gens sont morts un jour est, soit parce qu'ils avaient arrêté de décider d'être ici, soit parce qu'ils avaient pris des décisions sur le fait d'être Non-Physiques.

 

La grande question est donc : « Bon, est-ce que je bazarde simplement toutes ces choses indésirables pour essayer de repartir à neuf ? » Et nous disons, non. Vous donnez simplement le Ton, où vous êtes, en cherchant des choses à apprécier. Et en donnant votre Ton de manière très claire et délibérée, tout ce qui n'est pas en accord avec lui sera attiré hors de votre expérience, et tout ce qui est en accord avec lui sera attiré dans votre expérience. C'est tellement plus simple que ce que la majorité d'entre vous consent à croire.

 
Lorsque vous dites « Oui » à quelque chose, vous incluez dans votre expérience quelque chose que vous voulez. Lorsque vous dites « Non » à quelque chose, vous incluez dans votre expérience quelque chose que vous ne voulez pas.

 
Quel que soit l'objet de votre attention, il vibre déjà. Et lorsque vous lui accordez votre attention, si vous la maintenez ne serait-ce que 17 petites secondes, vous commencez à inclure sa vibration, quelle qu'elle soit, dans la vôtre. Lorsque vous voyez quelque chose que vous voulez, et que vous lui accordez votre attention, et que vous lui dites oui, vous incluez sa vibration, quelle qu'elle soit, dans la vôtre. Lorsque vous voyez quelque chose que vous ne voulez pas, et que vous lui criez non, vous incluez sa vibration, quelle qu'elle soit, dans la vôtre. Dans ce monde vibratoire, qui est tout, vous êtes bien davantage des êtres vibratoires que des êtres verbaux. Bien plus que sur une base verbale, vous communiquez avec chacun sur une base vibratoire.

 

Une fois que vous avez décidé que vous voulez quelque chose, son contraire va faire vraiment partie de votre conscience aussi.

 

La plupart des gens pensent que les nouveau-nés ne peuvent pas être Créateurs de leur propre réalité parce qu’ils ne parlent pas encore. Mais l’Univers ne répond en aucun cas à votre langage. L’Univers répond à votre vibration — et votre vibration c’est ce que vous ressentez.

 

Les désirs et les croyances ne sont que des pensées et encore des pensées. « Demandez et c’est donné ? » Vous demandez par votre manque. Vous demandez par votre désir. Par cette chose que vous appelez le désir. C'est cela la demande. Vous n'avez pas à utiliser vos mots. Vous avez juste à le sentir dans votre être. À sentir cette étincelle du désir. « Je désire ceci. Je veux ceci. J'adore cela. Je profite de cela. J'apprécie cela. Je... » Ce désir est le commencement de toute attraction. Le désir est ce qui ajoute la stabilité à l'éternité.

 

Il n’y a jamais eu aucune injustice nulle part dans cette réalité spatio-temporelle ou ailleurs. La Loi d'Attraction ne favorise pas l'injustice. La Loi d'Attraction amplifie la vibration qui est en vous.

 

 

 

Lorsque vous vous retrouvez en train de critiquer la manière dont quelqu’un a attiré de l’argent, ou la manière dont il l’utilise, vous êtes en train d’éloigner l’argent de vous. Mais lorsque vous réaliserez que ce que les autres font de leur argent ne vous concerne en rien, et que votre premier travail est de penser à ce qui vous fait du bien, de parler de ce qui vous fait du bien, et de le faire, alors vous serez en alignement non seulement avec les questions d’argent, mais avec toute question importante dans votre expérience physique.

 

Lorsque vous identifiez ce que vous ne voulez pas, et que vous vous demandez : « Qu’est-ce que je veux ? », vous commencez à changer progressivement le récit de votre nouvelle histoire et à créer un point d’attraction nettement meilleur.

Vous obtenez l’essence de ce à quoi vous pensez — que vous vouliez ou non ce à quoi vous pensez — parce que la Loi d’Attraction est infailliblement cohérente. C’est pourquoi vous n’êtes jamais simplement en train de raconter l’histoire de « comment c’est maintenant ». Vous racontez aussi l’expérience future que vous êtes en train de créer en ce moment même.

 

Mettez-vous bien dans l’idée que rien n’est plus important que la manière dont je me sens maintenant, parce que maintenant, c’est tout. Maintenant, c’est la totale. Maintenant, c’est le pouvoir de ce que je suis. Maintenant, maintenant, maintenant, maintenant, maintenant... Vous pourriez bien commencer un jour, et ça pourrait bien être maintenant. Pourquoi ne pas commencer à améliorer votre vie maintenant, maintenant, maintenant ?

 

  TRADUCTRICE Anne Duquesne

  http://www.anneduquesne.com/article-35734913.html

 

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 18:06

VOICI ENCORE UNE VIDEO SUR LA LOI D'ATTRACTION D'ABRAHAM

 

http://www.youtube.com/watch?v=YGf166ushQc

 

AMOUR ET BENEDICTION

 

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
12 septembre 2010 7 12 /09 /septembre /2010 18:00

VOICI UNE VIDEO TRES INTERESSANTE OU ABRAHAM PARLE DE DIEU

 

http://www.youtube.com/watch?v=-llM_tdnqGw

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
5 septembre 2010 7 05 /09 /septembre /2010 03:06

L’an dernier j’avais une collègue dynamique et fort bien intentionnée qui en vue de motiver une élève lui a dit un mois avant le bac qu’elle ne l’aurait jamais…

Nous le savons, la Loi de l’Attraction répond à la manière dont nous nous sentons en faisant une chose et à ce que nous pensons. Donc une telle pensée loin de la motiver a produit le résultat de l’énoncé. Elle pourrait produire le résultat inverse si cette situation était véçue et connue comme étant une situation de contraste, qui permet à partir de ce que l’on a, de mieux savoir ce que l’on veut, et  par tant, de l’obtenir.

Pour Abraham un maître ou un guérisseur ou médecin est exactement la même chose. La compétence de ces personnes réside dans leur habileté à diminuer les résistances au bien être ou au succès.

Lorsque nous tombons malades ou lorsque nos résultats ne sont pas comme on le souhaite, même avant le diagnostic ou avant le relevé de notes nous expérimentons ce qu’Abraham appelle une situation de contraste: contraste entre ce que nous désirons et ce que nous sentons désormais que nous voulons. Autrement dit, une situation qui fait naître uin nouveau désir.

Pour que ce que nous désirons se manifeste il faut se focaliser uniquement sur le résultat. De cette manière nous voulons et obtenons. Si nous pensons que nous voulons et nous n’avons pas, la Loi de l’Attraction nous envoie ce que nous éprouvons, à savoir le « nous n’avons pas » et nous continuons de ne pas avoir.

Et alors nous observons ce que nous avons, et la Loi de l’Attraction nous donne ce que nous observons et nous émettons un vibration des choses telles qu’elles sont . Et nous alors nous observons ce que nous avons et nous émettons un vibration des choses telles qu’elles sont , et la Loi de l’Attraction nous donne ce que nous observons. Et nous alors nous observons ce que nous avons et nous émettons un vibration des choses telles qu’elles sont , et la Loi de l’Attraction nous donne ce que nous observons. Etc….Pour que la chose désirée existe il faut d’abord la créer vibratoirement, et alors la Loi de l’Attraction y répondra par la manifestation physique correspondante( CD 1 the Complete Teachings of Abraham, 11 CD course www.abraham-hicks.com)

Lorsque nous allons chez le médecin et recevons une analyse négative, nous recevons une information très exacte sur l’endroit où nous nous trouvons, mais rien sur l’endroit où nous allons et où la majeure partie de nous-même, c’est à dire la partie vibratoire de nous est déjà arrivée. Il y a alors un mal-être différent: l’écart entre l’endroit de bonne santé et de bons résultats où se trouve la partie vibratoire de nous mêmes et l’autre partie physique qui tient les résultats de l’analyse entre les mains ou le mauvais bulletin trimestriel…Souvenons nous de 99, 9% de nos créations sont complétées d’abord d’un point de vue vibratoire et se manifestent physiquement ensuite ( c’est pourquoi les voyants voient le futur, ils interprétent les vibrations de ce qui est déjà créé vibratoirement et sur le chemin de la manifestation physique)
Mais laissons la parole à Abraham Esther Hicks:

« Lorsqu’Esther et Jerry vont de Phoenix à San Diego, et qu’ils sont impatients d’arriver à San Diego, tant ils adorent être San Diego, ils ne s’impatientent pas ou ne se désolent jamais au point de perdre tous leur repères et de faire demi-tour au milieu du chemin,  pour retourner à Phoenix. Quel long chemin cela serait  Phoenix-Yuma, Phoenix-Yuma , Phoenix-Yuma, Phoenix-Yuma! ils n’arriveraient jamais et finalement il se diraient que San Diego est un rêve impossible ou que c’est incurable[...] Magellan [le guide GPS de leur voiture] leur indique toujours le chemin qu’ils doivent prendre,  » veuillez vous diriger vers le feu «  mais ne leur parle jamais d’où ils sont. Et Magellan, ne répond jamais «  où étais tu hier? » ,  » je ne vais pas te le dire aujourd’hui car hier tu n’as pas écouté » ou  » est-ce que tu étais gentil avec ta maman quand tu étais petit » Elle sait pourtant parfaitement où ils se trouvent mais jamais elle ne leur dit  » nous avons regardé toutes les analyses et nous sommes désolées de vous dire que vous êtes à Yuma; nous vous aurions souhaité quelque chose de tellement meilleur! » .  » C’est incurable vous êtes à Yuma, vous avez un cancer, vous ne pouvez pas gagner d’argent….Ces personnes vous donnent certainement des analyses très précises sur l’endroit où vous êtes mais l’endroit ou vous êtes cela ne veut strictement rien dire. C’est l’endroit où vous allez qui compte!  Et d’ailleurs ce n’est pas l’endoit où vous allez, c’est l’endroit où la majeure partie de vous même est déjà. Silquelqu’un qui ne vous connait pas vous appelle pour vous dire «  bonjour vous ne me connaissez pas, je vous appelle simplement pour vous dire que je ne vous rappelerai jamais, » cela vous est complètement égal. En revanche si quelqu’un que vous aimez vous dit la même chose alors il en va tout autrement et vous vous sentez mal. [..] De la même façon nous vous voyons sur le chemin de la guérison, lorsque vous avez déjà bien avancé et pratiquement arrivés, tenant un diagnostic de l’état physique qui vous montre où votre être  physique se trouve maintenant, faire demi-tour et retourner à la maladie » ( In DVD the Law of Attraction in Action I)

Il résulte de ce qui vient d’être dit que les thérapies qui se fondent sur une guérison provoquée par une catharsis qui consiste à expliquer les problèmes d’enfance sont totalement contre-productives. Car la Loi de l’Attraction continuera d’attirer les mêmes expériences que dans l’enfance dans la vie présente. Les personnes qui attirent comme Rita Hayworth des hommes violents, ne peuvent pas sortir de cette situation par l’analyse du premier homme de leur vie, à savoir leur père. Car alors on reste dans l’observation. Quant à la thérapie fondée sur l’étude du karma, des dettes karmiques et des vies antérieures, je vous laisse deviner…

Pour changer les choses il faut tenir compte de cela comme étant une situation de contraste qui permet par l’observation de ce que nous avons, de savoir ce que nous voulons désormais. C’est la seule manière de briser ce cercle vicieux.

Comme le dit Louise Hay dans La Force est en vous (je cite de mémoire): « La numérologie, l’astrologie la graphologies sont des disciplines très intéressantes, mais ce sont seulement des manières de décrire la vie. »

Autrement dit, une excellente indication de là où on est!…

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article
3 septembre 2010 5 03 /09 /septembre /2010 12:00

Extrait de l’Argent et la Loi de l’Attraction, Esther et Jerry Hicks. Paru chez Guy Trédaniel en septembre 2009.

Traduit de l’anglais par Eva Guerda

 

Qu’est-ce que je veux et pourquoi ?

 

Peut-être que la plus grande résistance que les gens éprouvent à raconter une histoire différente à propos de leur propre vie, est la croyance qu’ils doivent toujours dire la « vérité » sur ce qu’ils sont ou qu’ils doivent « raconter ce qui est ». Mais lorsque vous comprenez que la Loi de l’Attraction vous répond lorsque vous racontez votre histoire de « ce qui est » – et par conséquent perpétue encore l’histoire que vous racontez, et ce quelle qu’elle soit -  vous pouvez décider que vous avez vraiment à gagner à raconter une histoire différente, une histoire qui correspond davantage à ce que vous voulez vivre désormais. Lorsque vous reconnaissez ce que vous ne voulez pas et qu’ensuite vous vous demandez « Qu’est-ce que je veux ? » vous commencez petit à petit à raconter  votre nouvelle histoire et vous parvenez progressivement à un centre d’attraction bien meilleur.

 

Publié dans Abraham Hicks Loi de l'Attraction, Des fées et des anges...,

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans ABRAHAM
commenter cet article

Présentation

  • : AMOUR ET BENEDICTION
  • AMOUR ET BENEDICTION
  • : REIKI AIDE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL, POUR ATTEINDRE SON BUT, AIDE POUR AMELIORER SA VIE BIEN ËTRE PROSPERITE
  • Contact

Rechercher

Pages