Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 21:12

Bonne nouvelle pour tous ceux qui font appel au principal outil de transmutation proposé par notre frère St-Germain : désormais, en plus d’invoquer le secours de la Flamme Violette lorsque vous en éprouvez le besoin, vous êtes invité à vous connecter au Rayon Indigo du Grand maître Melchisédek, aussi appelé Sanat Kumara, qui vous permettra de non seulement en prolonger les effets du Rayon Violet, mais aussi, en même temps, de hausser votre niveau vibratoire afin de fusionner chaque jour davantage avec cette énergie de la 5ème dimension.

Car, en effet, si la Flamme Violette est l’énergie de la 5ème dimension, l’Énergie Indigo est celle de la 4ème dimension, celle de l’ouverture de la Conscience. C’est pourquoi toutes deux peuvent travailler main dans la main pour vous aider à transmuter toutes vos résistances et vos peurs. Le Rayon Indigo ouvre ainsi la voie à la Flamme Violette permettant à celle-ci de se « frayer » un chemin à travers votre moi cellulaire pour y PRENDRE RACINE, créant ainsi une merveilleuse Alchimie Céleste, prémices à ce que vous connaîtrez lors de votre Ascension.

Toutefois, s’il vous est parfois difficile d’accueillir cette vibration libératrice et de la maintenir vivante dans toutes vos cellules, c’est peut-être parce que votre « Canal de Lumière » n’est pas assez « ouvert ». La porte d’entrée de votre canal pranique étant situé au niveau du 3ème oeil, c’est par ce chakra qu’il vous est possible désormais de favoriser l’expansion de ce canal de Lumière : vous n’avez qu’à visualiser le Rayon Indigo (qui est aussi la couleur du chakra en question) pénétrer le milieu de votre front, juste entre les deux yeux, et se rendre jusqu’à votre glande pinéale au milieu de votre crâne, pour ensuite descendre le long de votre colonne jusqu’au sacrum.

Si vous vous tenez debout, les genoux un peu fléchis et le bassin légèrement incliné vers l’avant, vous pourrez sentir que votre colonne se redresse et devient bien droite. Ceci favorise la descente d’énergie vers le bas du corps et, du même coup, votre enracinement. En faisant circuler l’énergie Indigo le long de votre colonne vertébrale, vous êtes invité à visualiser que celle-ci descend au beau milieu de votre corps à l’intérieur d’un tube translucide qui, peu à peu, prend de l’expansion en circonférence. Au début, il se peut que vous sentiez que votre tube ne fait qu’un ou deux centimètres en largeur, mais en laissant le Rayon Indigo pénétrer au plus profond de vous-même et « élargir » le passage de la Lumière, votre canal pourrait bientôt atteindre environ 20 ou 25 cm de diamètre.

Le Rayon Indigo permet donc d’ancrer, par ce canal, l’Énergie de libération de la Flamme Violette dans vos toutes cellules pour que celles-ci l’incorporent définitivement dans votre mémoire énergétique et, de ce fait, aller régler le « problème » à sa source, remontant jusqu’à ses origines inconscientes, peu importe le traumatisme vécu dans cette vie-ci ou même avant, agissant directement là où le blocage s’est logé dans l’un ou l’autre de vos corps subtils et/ou physique.

En bref, le Rayon Indigo permet de SE SOUVENIR DE QUI VOUS ÊTES. C’est l’énergie qui caractérise ces nouveaux enfants qui naissent avec leur 6ème sens si développé. Indigo est aussi la couleur du passage de l’ère du Poisson à l’ère du Verseau, c’est celle de l’aube nouvelle qui se lève, signe que la 4ème dimension s’inscrit déjà dans le parcours de l’humanité. La pierre qui absorbe et reflète le mieux cette énergie est le saphir indigo. Vous pouvez aussi l’utiliser tant comme protection que pour favoriser votre ouverture aux dimensions supérieures.


Bien entendu, en tout temps, vous pouvez toujours continuer de faire appel à St-Germain lorsque vous éprouvez quelque difficulté que ce soit à demeurer centré : la Flamme Violette opérera toujours la transmutation et la guérison à laquelle vous aspirez. En effet, si la Flamme Violette est l’énergie qui dissout le karma, la souffrance et les résistances, c’est aussi celle de l’Allégresse et de l’état de Grâce propre aux Êtres de Lumière de la 5ème dimension.

 

Nombreuses sont les Entités de Haut Niveau et Maîtres Ascensionnés qui se présentent à vous revêtus de leur manteau de Lumière Violette. Chaque jour, vous pouvez ainsi demander leur soutien et bénéficier de leur énergie purificatrice. Peu à peu, vous sentirez que vous aussi intégrez l’énergie Indigo et la Flamme Violette dans vos corps énergétiques… c’est le signe certain de votre élévation spirituelle et signe que, bientôt, vous vous retrouverez enfin face à face avec vos frères et soeurs de Lumière dans la joie, l’allégresse et la Célébration du Coeur.

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 20 octobre 2004, disponible aussi sur www.biancagaia.com

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire de notre liste d’envoi,

commander un channeling personnalisé ou tout simplement communiquer avec Diane :

par téléphone (450) 752-0224 ou par courriel : dleblanc@biancagaia.com


Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
27 février 2011 7 27 /02 /février /2011 18:59

Comment faire advenir la paix sur terre, alors que votre tête et votre cœur se font encore la guerre?

Comment éliminer la souffrance et le malheur, alors que vous vous rendez malades à force de négliger vos propres besoins essentiels?

Comment rendre vos proches autonomes et responsables, alors que vous  continuez de vous valoriser de l’aide que vous leur apportez?

Comment enseigner à vos enfants le respect de soi et l’amour inconditionnel, alors que vous vous sacrifiez dans l’espoir qu’ils soient plus heureux que vous?

Comment favoriser des communications saines, alors que vous vous mentez à vous-mêmes et craignez d’être vrai avec ceux qui vous entourent?

Comment faire advenir le paradis sur terre, alors que, dans votre langage, vous répétez sans cesse que « c’est l’enfer » ici-bas et que vous êtes perpétuellement en lutte pour votre propre survie?

Comment espérer que chaque être humain retrouve sa dignité et sa valeur intrinsèque, alors que vous occultez votre propre Lumière intérieure, de peur d’aveugler ceux qui croisent votre route?

Soyez le changement que vous souhaitez faire advenir en ce monde!

Semez en vous-même des graines de confiance et respect,
Cultivez l’amour dans la réciprocité et le partage équitable,
Faites fleurir votre vérité profonde en toute franchise et authenticité,
Et portez fruit dans la valorisation de celui-celle que vous êtes réellement….

Ainsi, votre Sagesse infinie brillera de mille feux et deviendra pour tous
un exemple à suivre, illuminant chaque personne, de l’intérieur vers l’extérieur,
afin que la Lumière céleste présente en chacun puisse croître, s’amplifier, rayonner
et se communiquer à tout ce qui vit… pour manifester la gloire de Dieu
à travers toute sa Création!

Vous êtes le changement qui s’opère ici et maintenant dans le monde!
Il suffit de dire OUI!


Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 30 janvier 2011,
aussi disponible sur
www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte
à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 10:21

Message de Bianca-Gaïa (Diane Leblanc)


Comment faire advenir la paix sur terre, alors que votre tête et votre cœur se font encore la guerre?

Comment éliminer la souffrance et le malheur, alors que vous vous rendez malades à force de négliger vos propres besoins essentiels?

Comment rendre vos proches autonomes et responsables, alors que vous continuez de vous valoriser de l’aide que vous leur apportez?

Comment enseigner à vos enfants le respect de soi et l’amour inconditionnel, alors que vous vous sacrifiez dans l’espoir qu’ils soient plus heureux que vous?

Comment favoriser des communications saines, alors que vous vous mentez à vous-mêmes et craignez d’être vrai avec ceux qui vous entourent?

Comment faire advenir le paradis sur terre, alors que, dans votre langage, vous répétez sans cesse que « c’est l’enfer » ici-bas et que vous êtes perpétuellement en lutte pour votre propre survie?

Comment espérer que chaque être humain retrouve sa dignité et sa valeur intrinsèque, alors que vous occultez votre propre Lumière intérieure, de peur d’aveugler ceux qui croisent votre route?

Soyez le changement que vous souhaitez faire advenir en ce monde!

Semez en vous-même des graines de confiance et respect,
Cultivez l’amour dans la réciprocité et le partage équitable,
Faites fleurir votre vérité profonde en toute franchise et authenticité,
Et portez fruit dans la valorisation de celui-celle que vous êtes réellement….

Ainsi, votre Sagesse infinie brillera de mille feux et deviendra pour tous un exemple à suivre, illuminant chaque personne, de l’intérieur vers l’extérieur, afin que la Lumière céleste présente en chacun puisse croître, s’amplifier, rayonner et se communiquer à tout ce qui vit… pour manifester la gloire de Dieu à travers toute sa Création!

Vous êtes le changement qui s’opère ici et maintenant dans le monde!
Il suffit de dire OUI!

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, reçu le 27 janvier 2011,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 11:34

 

Vous arrive-t-il de prier le ciel pour obtenir un Miracle? D’implorer les Anges, le Christ, la Mère Divine, Dieu ou l’Univers pour faire advenir LA solution à un problème particulier? Qu’il s’agisse d’une maladie grave, d’un souci monétaire, d’un conflit avec une personne chère à vos yeux ou toute autre difficulté existentielle, le réflexe bien humain n’est-il pas de se tourner vers une Force plus grande que la sienne?

 

Or, il importe de vous demander si, actuellement, vous êtes réellement en mesure d’accueillir cette Force, cette Énergie miraculeuse dans votre vie : si vous ne voyez plus la Lumière en vous-même, comment pouvez-vous efficacement la percevoir autour de vous?

 

Vous le savez, le négatif attire le négatif et le manque attire le manque. Bien souvent, lorsque vous en venez à demander qu’un miracle survienne, c’est parce que vous êtes vous-même désespéré-e. Vous sentez que vous avez tout essayé et que vous devenez de plus en plus démuni-e, impuissant-e, angoissé-e ou anéanti-e par la situation « extérieure » qui vous oppresse. Le sentiment de « vide intérieur » que vous ressentez alors finit par vous inciter à demander de l’aide : d’abord autour de vous si possible, puis, auprès des « Instances Supérieures »…

 

Plus l’urgence est grande, plus le Miracle demandé est important… et tarde à venir. Pourquoi? Parce que toute votre attention est focalisée sur la souffrance ressentie et non sur l’occasion qui vous est offerte de faire émerger votre Magie intérieure, de mettre votre Âme à contribution et vous abandonner à la Puissance Divine qui VOUS habite : l’Âme agit (La Magie)…

 

Et si la solution se trouvait à l’intérieur de vous plutôt qu’à l’extérieur? Que le vrai Miracle ne consistait pas nécessairement à résoudre votre problème « imminent » (des difficultés, vous en rencontrez tous les jours!), mais bien à retrouver l’attitude positive qui attirera à vous les meilleures solutions (réponses, ressources, soins, etc.) en tout temps!

 

Combien de fois avez-vous entendu dire que tout ce qui se passe autour de vous n’est qu’une vaste pièce de théâtre dont vous êtes à la fois l’acteur principal, le scénariste et le metteur en scène? Que tout ce qui vous arrive, c’est vous qui l’avez créé par vos pensées, vos habitudes de vie… et, bien souvent, votre manque de reconnaissance envers vous-même?!?

 

Toutefois, ce n’est pas en vous « culpabilisant », en vous remettant en question ou en cherchant « pourquoi » cela vous arrive, que vous réussirez à vous hissr hors de cette situation douloureuse, bien au contraire!

 

Si vous vous permettiez plutôt de « jouer le jeu » : d’imaginer que tout ce qui vous préoccupe n’est en fait qu’une illusion (une création de votre esprit) et que toutes les difficultés s’aplaniront d’elles-mêmes en douceur avec le temps…

 

N’est-ce pas ce qui s’est TOUJOURS produit auparavant? Ne pouvez-vous dire que, jusqu’à maintenant, vous avez toujours réussi à surmonter les obstacles que la vie vous a envoyé? La preuve : vous êtes encore là! Vous êtes vivant-e! Vous respirez, réfléchissez, agissez et rayonnez de Lumière… même s’il vous arrive d’en douter!

 

Ce qui vous arrive actuellement ne saurait en aucune façon altérer Celui-Celle que vous êtes réellement! Votre Âme, la partie lumineuse de vous-même, est toujours là, présente, au plus profond de vous-même! Telle le « pilote » d’une cuisinière au gaz, cette petite flamme demeure toujours allumée, ne demandant qu’à vous embraser pour réchauffer et alimenter tout votre Être!

 

Laisser la Magie s’installer, c’est laisser l’Âme agir : la laisser occuper tout l’espace pour vous « remplir » de l’intérieur, de manière à ce qu’il n’y ait plus de place pour la souffrance ou la douleur…

 

En fusionnant avec votre Âme, vous permettez à l’Énergie de Lumière de venir habiter en vous-même pour non seulement donner à la situation un « éclairage » nouveau, mais qu’Elle puisse au passage purifier toutes vos pensées limitatives, vous libérer de vos entraves intérieures et remplir ce VIDE qui, au-delà de la souffrance intérieure ou extérieure apparente, représente surtout la séparation d’avec le grand TOUT universel dont vous êtes issu-e!

 

L’Âme agit lorsque vous ressentez la présence à vos côtés de votre Famille d’Âmes, de vos Frères et Sœurs célestes, qui ne demandent qu’à vous aider, vous soutenir et vous accompagner sur votre chemin de vit. L’Âme agit lorsque vous vous rappelez que vous êtes un enfant de Dieu et que vous avez reçu en héritage la capacité de faire advenir le meilleur dans votre vie.

 

L’Âme agit lorsque vous parvenez, malgré l’intensité des événements « perturbateurs » qui surviennent dans votre existence, à prendre conscience que seule une « petite partie » de vous s’agite ou se retrouve déstabilisée! Que ce soit votre corps physique, votre moi émotionnel ou votre réalité « extérieure » qui semble affectée… au plus profond de vous-même, vous n’avez rien perdu de votre potentiel illimité!

 

De la même façon que, lorsque la tempête fait rage sur l’océan, les profondeurs de la mer demeurent imperturbables – les poissons vaquent à leurs occupations comme si de rien n’était – vous avez la possibilité de plonger en vous-même pour retrouver la Paix et la Sérénité à laquelle vous aspirez : il vous suffit de constater que l’Âme agit la Magie est toujours à l’œuvre dans toutes vos cellules!

 

L’ultime secret pour faire advenir de grands miracles dans votre vie : remercier pour tous les petits miracles qui vous entourent! La grâce attire la grâce. Plus vous vous appliquez à voir la Magie à l’œuvre dans votre vie, plus vous vous attirez, tel un aimant, des moments « magiques » : des solutions apparaissant comme par « enchantement », des personnes croisant votre route pour votre plus grand bonheur, des opportunités comme nous n’auriez jamais osé en rêver…

 

Laissez le flot d’Énergie lumineuse émanant de votre Âme déferler dans tout votre Être, remplir chaque espace vide ou blessé en vous-même, vous inonder totalement au point où l’Énergie débordera par chaque pore de votre peau et… ira agir directement sur le ou les problèmes qui vous préoccupent.

 

Dieu, les Anges, l’Univers ne sont pas extérieurs à vous : Ils sont EN vous! Et Ils ne peuvent intervenir de façon miraculeuse dans votre vie QUE si vous vous considérez vous-même comme faisant partie de la SOLUTION et non du problème!

 

Il n’est jamais trop tard pour renouer avec votre Magie intérieure : laissez-vous imprégner de cette Lumière divine que vous avez en commun avec la Création toute entière! À travers votre Âme, vous avez accès à toutes les solutions, toutes les réponses et l’Énergie de Guérison la plus puissante qui soit!

 

Souvenez-vous de tous les moments où vous l’avez déjà vue à l’œuvre : tous ces instants de joie, de bonheur, de plénitude que vous avez vécus sont encore présents dans votre mémoire cellulaire et ne demandent qu’à être réactivés pour vous inonder de nouveau de cette Énergie libératrice et purificatrice à laquelle vous aspirez vraiment!

 

L’État de Gratitude engendre la Magie et génère les Miracles : il vous suffit de considérer toutes les merveilles qui vous entourent et qui sont déjà présentes dans votre vie pour que d’autres bienfaits se dévoilent sous vos yeux et pleuvent sur votre tête!

 

Car, en vérité, le plus grand Miracle ne consiste-t-il pas à renouer avec la partie la plus lumineuse de soi-même, son Âme, cette merveilleuse étincelle divine… pour lui permettre d’illuminer notre existence tout entière à chaque instant?

 

Et s’il suffisait de dire oui au meilleur en soi-même pour que notre extérieur soit transformé?

 

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 10 septembre 2010,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes.

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 22:05

Après des années et des années passées à prier, jeûner et vivre dans l’indigence, un disciple se présenta humblement devant son guru : 

 

- Maître, affirma-t-il, je suis prêt à connaître l’Illumination.

 

- Ah oui? répondit le vieux sage sans même ouvrir les yeux pour regarder celui qui se tenait devant lui. Eh bien, racontez-moi donc ce qui vous arrive.

 

- Maître, dans un premier temps, j’ai appris à maîtriser mon corps. Par le yoga et la relaxation, je suis parvenu à espacer mes respirations et ralentir les battements de mon cœur, pour obtenir un état de paix intérieure et de calme infini. La faim et le besoin de sommeil n’ont plus de prise sur moi. Je peux méditer des jours durant sans bouger un seul muscle.

 

- C’est très bien, répondit le saint homme sans broncher, mais encore?

 

- J’ai aussi appris à maîtriser mes pulsions et mes émotions. La vue d’une belle femme ne me tourmente plus, la misère du monde ne m’affecte plus et les pleurs d’un enfant me laissent complètement froid. Je me contente d’être témoin de tout ce qui m’entoure et de prier avec ferveur afin que tout ceux qui vivent sur cette terre soient enfin soustraits à la souffrance ou aux illusions du manque.

 

- Voilà qui a dû exiger beaucoup de renoncement de votre part, mon fils, renchérit le vieil homme avec un léger sourire dans la voix. Y a-t-il autre chose que vous aimeriez ajouter?

 

- Oui, bien sûr, Maître. Je me suis longuement appliqué à faire taire toutes mes pensées, à annihiler tous mes désirs et à ne plus avoir d’opinion personnelle sur quelque sujet que ce soit. Sincèrement, je crois avoir réussi à me débarrasser de mon Ego et à vider mon esprit de toute forme de réflexion aliénante une fois pour toute.

 

- Vous avez consacré toute votre vie à vous améliorer sans relâche, mon enfant, mais croyez-vous avoir accompli tout ce qui était en votre pouvoir pour mériter de devenir guru à votre tour?

 

- Tout à fait, Maître. J’ai suivi tous vos enseignements à la lettre, pratiqué religieusement tous les exercices que vous m’avez appris, observé toutes vos règles de conduite et ce, sans défaut, depuis de longues années. Je suis prêt à parcourir les routes à mon tour pour prêcher la voie de l’accomplissement, telle que vous et vos prédécesseurs nous l’ont transmise…

 

Le sage des sages poussa alors un long soupir. Ses paupières s’entrouvrirent et un flot de Lumière étincelante s’échappa de ses yeux. Muet de stupeur, le disciple tomba à genoux et se sentit tout à coup enveloppé d’un halo chatoyant pénétrant en lui par chaque parcelle de son être. Le guru se leva dignement et s’approcha de son élève. Il mit la main sur son épaule et, tandis que le jeune homme fût parcouru d’un chaud courant électrique, il lui murmura à l’oreille :

 

- Si tu avais accompli tout ce que tu affirmes candidement devant moi, tu ne serais aucunement surpris par cette Lumière qui cherche à s’infiltrer jusqu’à ton cœur. Tu as oublié que tu n’es pas seul dans l’Univers et que tu vis, croît et respire avec tout ce qui EST. L’Illumination ne s’obtient pas par l’effort ou le mérite, mais bien par la Grâce divine qui te relie en Conscience avec toute la Création. Quand tu auras connu cela, alors toi aussi tu seras un Maître.

 

Le disciple repartit tout penaud en se disant, bien humblement, qu’il lui restait encore une longue route à parcourir. Et le grand sage s’attrista encore plus, car il vit que son élève n’avait rien compris et qu’il cherchait encore à l’extérieur, dans les apparences et les illusions de ce monde ce qui, en fait, avait toujours été et serait toujours là, au plus profond de lui-même. »

 

Et vous, parvenez-vous à entrevoir la Lumière qui brille derrière vos yeux? Ressentez-vous en vous la présence de cette Flamme divine qui aspire à embraser tout votre Être? Votre cœur danse-t-il de Joie en communion avec tout ce qui vit?

                       

De plus en plus de thérapeutes et de Maîtres spirituels incitent les gens qu’ils côtoient à prendre le temps de se regarder dans le miroir chaque matin. Dans le but de mieux se connaître et d’apprivoiser qui nous sommes, quoi de mieux que de se regarder « dans le blanc des yeux »?

 

Certaines personnes apprennent même à entrer en relation avec cette image d’eux-mêmes, là, dans la glace. Elles se disent bonjour, à quel point elles se trouvent belles, quelles sont les qualités qu’elles reconnaissent en elles-mêmes, etc.

 

C’est un très bon exercice servant à la fois à surmonter sa peur du ridicule (oser se parler à soi-même à voix haute!) et à développer son estime de soi (se faire des compliments à soi-même rehausse la perception de l’on a de soi).

 

L’ultime défi demeure cependant de parvenir à soutenir son propre regard, en silence, pendant plusieurs minutes. Il est facile de se contenter de s’accorder un regard bref et fuyant, de se sourire en ajustant son maquillage ou en se rasant de près. Mais c’est toute une autre histoire de fixer les yeux d’un autre… tout en sachant que ce sont les siens.

 

On dit que les yeux sont le miroir de l’âme. Vous êtes-vous déjà demandé de quoi avait l’air votre âme, votre Essence divine? Serait-il possible de percevoir sa propre Lumière intérieure à travers son double, ce pâle reflet de soi-même emprisonné derrière cette surface polie?

 

Oserez-vous tenter l’expérience? C’est très facile : il vous suffit de vous imaginer que Dieu lui-même pose sur vous son regard rempli d’Amour. Il vous contemple à travers vos propres yeux et vous percevez sa présence aimante à travers les vôtres. Une rencontre en toute intimité avec votre propre parcelle divine, pour découvrir la Lumière qui brille dans vos yeux lorsque vous vous sentez pleinement aimé, accepté et accueilli.

 

Vos proches, les personnes que vous aimez le plus au monde, connaissent ce regard empreint de tendresse et de plénitude. Mais vous, vous êtes-vous déjà permis de vous aimer de cette façon? D’apercevoir ce nuage de bonté qui vous caractérise au fond de vos pupilles illuminées par un éclair de Joie et une Étincelle de Bonheur indescriptible…

 

Un regard d’Amour sincère et durable envers soi-même est une excellente manière de goûter à la Plénitude en soi-même, d’accéder à l’Illumination de tout son Être : lorsque l’on découvre la présence de Dieu en soi, on ne peut plus jamais se percevoir de la même façon!

 

Essayez-le, vous verrez bien!

 

Extrait du livre « Bienvenue dans la 5e dimension »

par Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, Éditions des 3 Monts, 2007, pages 235 à 237.
 « La Voie de la Sagesse » est aussi disponible sur
www.biancagaia.com
Vous êtes invité à faire circuler ce texte
 à condition d’en respecter l’intégralité,y compris ces quelques lignes.
Pour vous inscrire/désinscrire sur notre liste d’envoi,
 vous informer sur nos services personnalisés
 ou tout simplement communiquer avec nous :
par téléphone (450) 752-0224 ou par courriel 
info@biancagaia.com

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:37

Nous revoilà aux premiers jours du printemps, pourquoi ne pas en profiter pour semer en vous les germes d’une vie meilleure… à l’intérieur de vous-même? Et si vous aviez l’opportunité de cultiver en vous les vertus propres à une vie pleinement épanouissante? Et si les pensées que vous nourrissez contribuaient à faire advenir vos rêves et vos désirs les plus ardents? Vous avez en dedans de vous toutes les ressources pour que votre réalité se transforme et renaisse d’une vie nouvelle : il vous suffit de vous inspirer du retour du beau temps… pour ensemencer votre jardin intérieur de ce que vous souhaitez voir fleurir dans votre vie à partir d’aujourd’hui. Une invitation de Bianca Gaïa :

 

« Vous ne pouvez récolter que ce que vous avez semé. Il en est ainsi dans votre potager comme dans votre jardin intérieur : toutes vos pensées de tristesse et d’inquiétude feront nécessairement croître plus de tristesse et davantage d’inquiétude dans votre vie. Au contraire, toutes les semences de joie et de gratitude que vous cultivez feront naître encore plus d’allégresse et de bénédictions au cœur de votre quotidien.

 

Ainsi, vous avez le choix : certaines personnes croient que, pour se libérer du passé et guérir toutes leurs anciennes blessures, elles doivent « déprogrammer » un à un tous leurs vieux « archétypes» conscients et inconscients, extirper tour à tour les racines de chaque « mal d’être » présent en eux et dénouer chacun des nœuds karmiques de cette vie-ci et de toutes les précédentes. Ces gens ne réalisent-ils pas qu’à force de chercher les « bêtes noires » dans chaque recoin de leur personnalité, ils ne peuvent que continuer de les rencontrer sur leur route?

 

Les pensées sont comme du pollen que l’on essaime aux quatre vents : difficile de les rattraper une fois qu’elles ont pris leur envol. Juste le fait de vous croire souffrant, de vous sentir « inférieur aux autres », d’éprouver le besoin de vous purifier chaque jour davantage, c’est vous appliquer à entretenir l’illusion que vous n’êtes pas déjà parfait, que vous n’êtes pas déjà « arrivé » à la croisée des chemins, qu’il vous faut encore « travailler fort » pour parvenir à faire émerger l’Être divin qui sommeille en vous.

 

Au contraire, ne voyez-vous pas que le fait de sourire à la vie, jute dire « oui je le veux! » et donner la permission à la partie de vous qui est déjà en harmonie de s’exprimer, pourrait convaincre le reste de votre personne de lui « emboîter le pas »? Que de prendre le temps célébrer tout ce qui vous êtes parvenu à accomplir jusqu’à maintenant et remercier le ciel pour toutes les bénédictions qu’il a fait pleuvoir sur votre tête pourrait contribuer bien davantage à « alléger vos peines » et transformer positivement tout votre Être? 

 

Imaginez votre vie comme un petit bout de terrain gazonné : vous pouvez partir chaque jour à la chasse aux mauvaises herbes, sans jamais y parvenir totalement, ou encore considérer les propriétés médicinales de ces quelques plantes sauvages, décider de les apprécier telles qu’elles sont et admirer leurs jolies couleurs… Tout est une question de point de vue! Chaque épreuve que vous avez traversée peut avoir laissé des séquelles ou des cicatrices encore sensible en vous, mais vous en avez aussi tiré une importante leçon. Vous en êtes ressorti plus fort et plus solide, n’est-ce pas cela le plus important?

 

Vous pouvez consacrer toute votre existence à passer en revue les épisodes douloureux de votre vie et, même, remonter des siècles en arrière en vous demandant ce que vos ancêtres et vos vies passées vous ont légué comme « calvaire ». Qu’en ressortira-t-il pour vous, sinon des explications sur telle douleur, tel comportement ou tel malaise présent en vous? Et si vous parvenez à « comprendre pourquoi les choses vous arrivent », mais que vous ne parvenez pas à modifier votre comportement ou votre attitude ici et maintenant, qu’est-ce que cela vous aura apporté de le savoir?

 

S’appliquer à éliminer la douleur et les malaises du passé, c’est comme de tenter de remplir un seau troué, c’est de la pure torture physique et mentale! A quoi cela sert-il de manger exclusivement des aliments biologiques, alors que vous polluez tous vos corps en nourrissant toutes ces pensées qui vous empoisonnent l’existence? Pourquoi prendre le temps de rééquilibrer vos chakras quotidiennement si, durant ce temps, vous entretenez de vieilles rancoeurs envers votre conjoint ou perdurez dans un emploi qui mine votre paix intérieure? Dans quel but entreprendriez-vous de suivre une cure ou une thérapie, si cela ne fait que vous inciter à croire que vous êtes encore et toujours « imparfait » ?

 

Bien entendu, avec un peu de chance, il se peut que, lors d’une régression ou d’un traitement quelconque, vous parveniez à « boucler une boucle », refermer une plaie ou finaliser un pardon important avec une personne ou un événement passé. Mais aurez-vous pris le temps de vous pardonner à vous-même de vous être « imposé » cette souffrance? Serez-vous parvenu à faire enfin « définitivement » la paix en vous-même? Vous serez-vous demandé ce que votre âme cherchait à vous faire comprendre à travers cette expérience précise? Or, voici l’ultime secret : le message est toujours le même !

 

Eh oui, il n’est pas nécessaire de retourner des années en arrière pour actualiser la Vérité intrinsèque du moment présent : VOUS ÊTES DIEU, RÉVEILLEZ-VOUS! Peu importe l’événement passé, l’origine du conflit et les conséquences sur vous-même, vous faites toujours face au même choix : soit vous vous laissez accabler et vous subissez « votre sort » ou vous décidez de vous relever les manches et de passer au travers. Et voyez où vous en êtes aujourd’hui : jusqu’à présent vous avez TOUJOURS, SANS EXCEPTION, choisi d’aller de l’avant, d’avancer malgré les tumultes et de remporter la victoire. La preuve : vous êtes encore là, vous vous tenez toujours debout ! Vous ne vous êtes pas laissé abattre, vous avez su relever les défis et poursuivre votre route.

 

Félicitez-vous! Soyez reconnaissant envers vous-même! Applaudissez votre force de caractère et votre ténacité à toute épreuve! N’est-ce pas là l’ultime constance dans votre vie? Non pas la douleur et la répétition, mais le courage et la persévérance… C’est la partie divine en vous qui s’élève au-delà des vicissitudes de ce monde et renaît perpétuellement de ses cendres, dans le but irrévocable de faire fusionner les dimensions terrestres et célestes dans tout votre Être. Accueillez votre Divinité, honorez-la, faites lui une place de plus en plus grande au-dedans de vous, appuyez-vous sur elle pour vous rééquilibrer et effacer toute trace de douleur!!!

 

Récoltez au jour le jour ce que vous semez au quotidien: plutôt que de consacrer toute votre énergie à vous purifier et vous rendre digne de la Lumière qui vous habite, visualisez cette Lumière tel un feu de joie que vous vous appliquez à nourrir constamment, patiemment et résolument. Cultivez chaque pensée positive tel un trésor précieux, une étincelle divine qui alimentera votre plénitude intérieure. Chaque jour, considérez à quel point le temps est votre allié, recherchez les cadeaux que l’Univers met sur votre route et éveillez-vous aux merveilleux clins d’œil que la vie vous réserve, ces fabuleuses synchronicités qui font que chaque événement devient une occasion en or de grandir et de vous reconnaître enfin.

 

Plutôt que de focaliser votre attention sur le haut de la montagne et les échelons qu’il vous reste à gravir, prenez le temps de regarder positivement derrière vous : évaluez tout le chemin que vous avez DÉJÀ parcouru jusqu’à maintenant, appréciez le paysage qui se déploie autour de vous (votre environnement, l’endroit où vous vivez, le fait d’avoir un toit sur votre tête et de manger à votre faim à tous les jours), comptez vos « bénédictions » (le fait d’être entouré de personnes qui vous aiment, d’avoir un emploi stable, d’être suffisamment en bonne santé pour sortir dehors et aller respirer un peu d’air pur…). Oubliez le passé et faites la paix avec toutes vos « pseudo imperfections ».

Cultivez la GRATITUDE dans le MOMENT PRÉSENT: il s’agit du plus puissant outil de transformation qui soit!! Prenez la décision de ne voir désormais que ce qu’il y a de beau et de bon, en vous comme autour de vous. Attrapez la fièvre du printemps et devenez contagieux pour vous-même et toutes les personnes que vous rencontrerez.

 

Ce sera bientôt Pâques, saison de la résurrection et de la renaissance pour tout ce qui vit sur cette belle planète. Suivez le conseil de notre amie Anne-Lise qui, à l’instar des enfants qui partent à la chasse aux œufs chocolatés, s’exerce à dénicher les petits bonheurs cachés au cœur de sa routine quotidienne et anticiper les petits miracles qui l’attendent assurément au détour d’un sentier.

 

Soyez le jardinier de votre propre vie : ensemencez des pensées positives et lumineuses qui porteront fruit au quotidien, cultivez toutes ces petites joies qui feront fleurir votre cœur et laissez croître chaque jour davantage l’amour, la paix et l’harmonie, en dedans de vous comme partout autour… Acceptez de laisser éclore votre Divinité dans toutes vos cellules. Ainsi, bientôt, il n’y aura plus aucune place pour l’inquiétude et la souffrance en vous : elles auront été remplacées à votre insu par votre récolte intérieure, l’état de grâce permanent de votre Quintessence co-créatrice! »

 

 

À NOTER : Vous comprendrez que ce texte ne vise en aucun cas à remettre en question ou minimaliser la pertinence du travail de guérison exceptionnel que font tous les thérapeutes, soigneurs et formateurs de ce monde. Leur aide, leur support et leurs conseils nous sont très pertinents, particulièrement au cœur des périodes agitées que nous traversons actuellement.

 

Seulement, pour qu’advienne le processus ascensionnel, il importe de comprendre que ceux qui nous entourent nous proposent des outils, des instruments, des méthodes et des accompagnements pour favoriser notre évolution… mais que c’est CHACUN D’ENTRE NOUS qui effectuons le travail. Nous pouvons demeurer des disciples toute notre vie… ou CHOISIR de devenir des maîtres à notre tour et prenant la décision de CÉLÉBRER LA VIE à chaque instant en nous-mêmes. La transmutation, la purification et la guérison ne se font pas qu’en thérapie, mais au cœur même de notre quotidien, à chaque instant, chaque fois que l’on s’ouvre et que l’on dit OUI à l’intégration de notre Quintessence divine. C’est pourquoi nous nous détenons le pouvoir de choisir à quel rythme avancer et nous accorder le droit de le faire avec plus de DOUCEUR, de JOIE et de SIMPLICITÉ, en HONORANT à tout moment cette partie de nous qui, de l’intérieur, nous accompagne et veille sur notre route.

 

Pour vous aider à mettre en application ces judicieux conseils de Bianca Gaïa, voici une petite méditation typiquement printanière, visant à favoriser l’émergence du positif dans toutes les sphères de votre vie :

 

 

Méditation « Mon Jardin Intérieur »

 

 

Installé confortablement dans une position qui me permet de respirer librement et de bien aligner ma colonne vertébrale, je me recentre dans le moment présent en prenant trois respirations abdominales très profondes. Je maintiens mon attention sur l’air qui descend lentement, jusque dans mon bas-ventre, et qui s’expulse totalement à chaque expiration, en entraînant avec lui toutes les toxines et les résidus négatifs présents dans mon corps.

 

Une fois que je me sens libéré et détendu, je prends le temps d’entrer en contact avec Gaïa, notre Mère Terre, en visualisant que je m’enracine solidement dans le sol. Pour ce faire, j’imagine que de puissantes racines poussent sous mes pieds, ainsi qu’au bout de chacun de mes orteils, et qu’elles s’enfoncent profondément dans la terre pour se fondre en elle. Je fais Un avec la Nature qui s’éveille doucement de son long sommeil hivernal.

 

Tout comme la neige qui fond et les champs qui dégèlent en silence, je me laisse réchauffer par les rayons lumineux de mon propre soleil intérieur, présent au centre de moi-même. Au-dedans de moi, je ressens une flamme s’aviver, comme si je renaissais moi aussi à une nouvelle saison dans ma propre vie. La sève du printemps s’infiltre en moi et se propage à chacune de mes cellules, les animant d’une énergie renouvelée et purificatrice.

 

Je me sens comme dans un nid douillet, telle une chenille dans son cocon, prête à se métamorphoser avec le retour du beau temps. Je sais qu’il me suffira de déployer mes ailes pour prendre mon envol et connaître un nouvel essor dans toutes les sphères de ma vie. Cependant, je sais aussi que, pour cela, il me faut être pleinement préparé, afin que ma transformation intérieure soit complète. C’est pourquoi je visualise chaque partie de mon corps comme une terre fertile où je cultiverai toutes les vertus et les petits bonheurs bénéfiques à mon plein épanouissement.

 

En commençant par la base, je visualise que mon premier centre d’énergie, le chakra racine situé dans mon bas-ventre, revêt une belle teinte rouge vif (la couleur « vermeil » qui fait naître des « merveilles »)… Et tout comme le cultivateur qui cultive en pot ses semis pour les fortifier avant de les mettre en terre, je sème dans ce puissant vortex d’énergie un grain de sénevé, cette graine de foi « qui soulève les montagnes ». Ainsi, investi de tout le dynamisme et la détermination que me confèrent ce chakra, je vais résolument de l’avant et je m’engage désormais à matérialiser tous les projets qui me tiennent le plus à cœur.

 

Dans mon deuxième puits d’énergie universelle, le chakra sexuel situé à environ deux centimètres sous le nombril, une chaude teinte orangée m’invite maintenant à laisser se répandre en moi des semailles de joie et de sourire radieux, tels des milliers d’étoiles brillant au firmament. De cette façon, même les jours de pluie, en me tournant vers ce centre foisonnant d’énergie procréatrice, je retrouve l’assurance et la confiance en soi qui donnent des ailes, me permettant ainsi de poursuivre ma route dans la bonne humeur et la gratitude envers tout ce qui vit.

 

Au plexus solaire, dans le secret de ma sensibilité et de mon émotivité parfois délibérément ignorées, je plante quelques semences d’acceptation et de purification, afin que je m’accueille au quotidien, sans me juger, ni me culpabiliser, et que je trouve le courage d’exprimer ouvertement QUI JE SUIS. Je reconnais enfin que je suis une « plante exotique » très précieuse et même UNIQUE AU MONDE. A moi de demander l’aide de l’énergie de ce chakra pour fleurir au grand jour et récolter la moisson de toutes ces années de dur labeur… à la découverte de moi-même !

 

À la porte de mon cœur, j’aperçois une pierre précieuse d’un beau vert émeraude qui brille et resplendit de mille feux. De son centre jaillit une belle lumière dorée qui m’inonde et me comble de bonheur. Ce diamant étincelant émane d’un amour illimité et d’une paix profonde auxquels je m’abreuve afin de rassasier toutes les parties de moi qui ont souffert du manque et de l’abandon. J’en profite pour recueillir cette puissante énergie de guérison entre mes mains et je visualise que je m’en sers pour « arroser » mes chakras inférieurs, ce qui permet de faire « germer » en eux toutes les graines de bonheurs récemment mises en terre.

 

Cette sève vivifiante contribue à accroître ma vitalité et fortifier tout mon Être. Je constate que de petites pousses vertes apparaissent ça et là, un peu partout, en moi et autour de moi. Ces plants vigoureux représentent chacun de mes rêves qui s’incarnent dans la matière et se concrétisent aujourd’hui dans ma vie. Une créativité renouvelée se développe au niveau de mon chakra de la gorge et, au creux de cette belle teinte bleutée si harmonieuse, je sens que l’expression de mes talents et l’abondance illimitée prennent définitivement racine ensemble jusqu’au plus profond de moi-même.

 

Entre mes deux yeux, une fenêtre s’ouvre vers l’intérieur, telle une paupière qui se relève pour déployer mon troisième œil. Mon sixième sens s’éveille et s’aiguise, favorisant la découverte d’un monde infini de possibilités, au-delà de mes facultés habituelles. Ce centre d’énergie étant celui de la Connaissance et de la Conscience, je lui demande d’éclairer ma route et de guider mes pas. Je visualise qu’un rayon Indigo me pénètre à cet endroit précis, créant en moi tout l’espace nécessaire afin que la flamme Violette de la transmutation cellulaire puisse désormais œuvrer en moi en toute liberté et sans aucun effort. Ensemble, ces deux rayons lumineux me permettent de libérer toutes mes peurs, opérant en moi une guérison profonde et irréversible.

 

Enfin, sur le dessus de ma tête, je visualise qu’une belle couronne dorée trône au beau milieu d’une belle lumière violacée. Ce chakra étant ma connexion privilégiée avec Dieu Mère et Dieu Père, ma source et mon créateur avec lesquels je fais UN pour l’éternité, il me permet de me reconnaître comme Être Souverain, Enfant Divin béni et sans tache. C’est dans cette puissante énergie de Reconnexion que j’accepte enfin d’assumer QUI JE SUIS, dans la multidimensionnalité de ma Quintessence Co-Créatrice.

 

JE SUIS à la fois le jardin et le jardinier, le créateur et la création, le donneur et le receveur. Je fais UN avec toutes les saisons cosmiques et JE SAIS que malgré les retours de l’hiver, le printemps reprendra ses droits à chaque nouvelle époque de ma vie. JE CHOISIS donc désormais de ne semer que la joie, de cultiver la gratitude en toutes choses et de laisser la paix et l’amour prendre racine dans tout mon Être. J’harmonise toutes les parties de moi, présentes, passées et futures, dans un ÉTAT DE GRÂCE PERMANENT et JE SAVOURE MON IMMORTALITÉ EN TOUTE QUIÉTUDE . Ainsi soit-il! Soyez béni!

 

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 25 mars 2006,
disponible aussi sur
www.biancagaia.com
 

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire de notre liste d’envoi,

vous informer sur nos services personnalisés

ou tout simplement communiquer avec Diane :

par téléphone (450) 752-0224 ou par courriel info@biancagaia.com

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:32

« Depuis plusieurs mois, voire même plusieurs années, d’innombrables messages font état de changements vibratoires qui « affectent » votre corps physique. De plus en plus de « malaises » se voient associés à l’élévation de vos énergies cosmiques, ce qui incite plusieurs d’entre vous non seulement à ne plus jamais aller consulter des professionnels de la santé, mais à sublimer, faire abstraction ou même nier l’existence de ces symptômes en vous-même.

 

En vérité, si les changements planétaires actuels ont un impact direct sur vos vibrations individuelles, ce n’est pas une raison pour négliger votre santé ou ne plus prendre soin de votre corps. Si celui-ci éprouve quelque douleur, aussi minime soit-elle, c’est qu’il y a un « blocage » énergétique correspondant quelque part en vous-même; ce qui exige une attention immédiate de votre part.

 

Bien entendu, vous pouvez demander l’aide de votre famille d’âme ou de la Source céleste pour soulager ces symptômes. Vous pouvez aussi choisir de seulement « faire confiance » et croire que cela partira « comme c’est venu »… mais n’y a-t-il pas là un danger de passer outre à des informations importantes, des messages cruciaux que votre corps vous envoie?

 

Il est vrai que toutes les personnes les plus sensibles sur le plan énergétique peuvent facilement percevoir l’affluence d’énergies de transmutation en provenance des confins de l’univers visant à aider votre belle planète à effectuer cette merveilleuse transition vers les dimensions supérieures. Seulement, il y a une grande différence entre « ressentir » et se laisser « affecter ».

 

Il en va de même pour les praticiens en harmonisation énergétique : certains perçoivent les énergies discordants de leurs clients, mais d’autres les ressentent jusque dans leur propre corps; ces derniers sont comme des « éponges » qui voient leur propre énergie fluctuer au rythme des gens qui passent dans leur bureau ou qu’ils côtoient dans la rue.

 

Si vous éprouvez quelque malaise qu’il soit, vous êtes invité à vous poser cette ultime question : « Est-ce que ça m’appartient? » Cette interrogation est légitime : il n’est absolument pas nécessaire de souffrir pour accompagner les autres, les soigner ou leur transmettre l’énergie de guérison. De même, ce n’est pas parce que vous êtes un « travailleur » de lumière, que vous vous devez, justement de « travailler fort ».

 

Plus vous demeurerez centré, que vous vous appliquerez à vivre au moment présent, plus vous serez disponible, en « ouverture » afin syntoniser harmonieusement les puissantes énergies de transmutation à l’œuvre actuellement en vous et autour de vous. Mais il n’y a aucune raison pour que cela vous apporte souffrance ou douleur sur le plan personnel. Au contraire, si vous avez la capacité de percevoir ces énergies, c’est que vous avez aussi la capacité de les « canaliser », de les « catalyser » ou même de les « recycler » pour le bénéfice de tout ce qui vit en vous et autour de vous. Il n’y a donc aucune raison que cela vous perturbe, puisque c’est vous qui « contrôlez le débit » et qui choisissez votre « degré d’ouverture » à ces énergies lumineuses.

 

Or, se pourrait-il que, dans votre « travail de lumière », il vous arrive « d’oublier » de recharger vos propres « batteries », d’illuminer et de « nourrir » vos propres corps subtils AVANT de veiller à transmettre l’énergie autour de vous? Cela pourrait en partie expliquer ces symptômes  physiques que vous éprouvez de temps à autre. Certaines personnes prétendent que leurs malaises sont seulement « énergétiques » parce qu’ils sont passagers, que ces douleurs (à la tête, au dos, au ventre ou autre) vont et viennent… mais surtout, ils minimisent leur impact parce qu’ils ne s’expliquent pas (ou ne veulent pas prendre le temps de s’expliquer) leur présence en eux et leur raison d’être.

 

« Ma vie va bien, je mange bien, je médite régulièrement, je suis les enseignements que l’on me donne, il n’y a aucune raison que je sois malade… » Donc la seule explication plausible, ce sont ces fameux changements vibratoires planétaires et l’énergie cosmique transmise par vos frères et sœurs célestes…

Croyez-vous sincèrement que, dans les dimensions supérieures, l’on puisse intentionnellement vous faire parvenir des énergies qui iront bouleverser votre métabolisme et affecter votre état de santé? Ne croyez-vous pas que vos familles d’âme sont un peu plus avisées que cela?

 

Certains diront : « S’il y a un malaise, c’est que votre corps ou votre personnalité résistent. (Implicitement : c’est donc de votre faute!) ». Ne voyez-vous pas que c’est là une réponse qui vous maintient encore dans la dualité et dans la culpabilité, vous donnant l’impression que vous n’êtes pas encore « rendu », pas encore assez bon ou pas assez « pur » pour que la lumière s’incarne en vous avec douceur? Lorsqu’il y a matière à comparaison ou à évaluation, là règne encore le pouvoir des uns sur les autres. Vous êtes en droit de vous demander qui sont ces personnes qui vous affirment que vous avez encore beaucoup de chemin à parcourir pour accéder à l’Allégresse totale! N’oubliez jamais que l’Ascension n’est pas un but à atteindre, mais un état d’être, un état de « Grâce » permanent et qu’il suffit d’une étincelle d’amour pour rallumer ce feu céleste infini en vous-même!

 

Ainsi, pour en revenir à vos malaises, lorsqu’il y a symptôme ou douleur, sans doute est-ce seulement parce qu’il y subsiste quelque part dans votre conscient ou votre inconscient un manque d’amour envers vous-même… et votre corps souhaite que vous en preniez conscience en se manifestant légèrement ou fermement, selon les circonstances.

 

Tout se guérit par l’Amour. Tel est le secret absolu de la guérison : l’amour inconditionnel envers vous-même. Tel est aussi l’outil de guérison le plus puissant dont puisse être doté un guérisseur : non pas une technique énergétique ou une capacité à opérer des miracles, mais bien une ouverture complète et totale à l’Amour divin présent en lui-même, une foi illimitée en l’Amour que Dieu porte à sa création et en l’Amour comme énergie de transformation qui manifeste même l’impossible.

 

Un manque d’Amour envers vous est aussi un manque de foi ou un manque tout court, l’impression ne me pas être comblé ou de ne pas être « complet ». L’insatisfaction est la plus grande cause de malaises et de maladies sur terre. La Plénitude et l’Amour envers soi sont donc les meilleurs « remèdes » disponibles! Comment les mettre en pratique : en revenant continuellement au moment présent! « Ici et maintenant, est-ce que je « manque » de quoi que ce soit? Ici et maintenant, puis-je choisir d’être heureux, ne serait-ce que quelques secondes? Ici et maintenant, est-ce que ma vie va s’arrêter si je prends le temps de respirer profondément et d’apprécier ce monde merveilleux qui m’entoure? ».

 

Cultiver la gratitude à chaque instant de votre vie est assurément la meilleure façon de vivre dans l’état de Grâce permanent et de demeurer en santé. Mais, nous direz-vous, ce n’est pas toujours facile! N’oubliez jamais que tout est une question de choix et que le seul moment qui compte c’est ici et maintenant! Cessez de vous préoccuper de demain, cessez de « prendre les autres sur vos épaules », cessez de vouloir tout « régler » définitivement… Appliquez-vous plutôt à vous demander « Quel manque d’Amour envers moi-même a occasionné cet événement dans ma vie? Quelle est « l’histoire que je me raconte » et qui fait que celle-ci se manifeste à l’extérieur de moi? ».

 

De cette façon, en étant VRAI avec vous-même, en demeurant constamment à l’affût des pensées que vous « nourrissez » en vous-même, vous serez mieux disposé à « intercepter » ces pensées et CHOISIR de les transformer à l’intérieur de vous AVANT qu’elles ne se cristallisent sous forme de « problèmes extérieurs » ou encore de « malaises physiques ».

 

Alors, la prochaine fois qu’un symptôme fera son apparition dans votre corps, plutôt que de « faire comme si de rien n’était » ou d’aller vous chercher une aspirine, voici un petit exercice tout simple qui vous permettra de « rétablir l’énergie » et de faire circuler l’Amour en vous-même :

 

« Si possible, étendez-vous quelques minutes ou installez-vous confortablement et prenez le temps de relaxer en prenant trois respirations abdominales profondes. Puis, visualisez-vous en contact avec votre famille d’âme : vos anges gardiens, vos guides et vos protecteurs célestes. Si c’est difficile pour vous, pensez aux personnes qui vous aiment sincèrement ou aux souvenirs heureux ont marqué votre vie. Permettez-vous de reconnecter avec toute forme énergie d’amour et de plénitude que vous ayez déjà ressentie.

 

Ensuite, tentez d’imaginer à quel point Dieu (ou l’Énergie ou la Vie, selon vos croyances), vous aime et vous accepte TEL QUE VOUS ÊTES. Visualisez qu’une douce brise remplie d’Amour divin parvient jusqu’à vous et va réchauffer votre cœur ou encore l’endroit douloureux dans votre corps. Accordez-vous le droit de goûter et de savourer pleinement ce moment d’intimité privilégiée avec vos frères et sœurs de lumière. Constatez que vous ne faites qu’UN avec tout ce qui vit et que l’Amour circule désormais dans tout votre être.

 

Si des pensées discordantes viennent perturber votre état de plénitude, aimez-les elles aussi, voyez-les se fondre dans la lumière de l’Amour Absolu. Illuminez tout votre corps et voyez-le avec les yeux de votre propre Essence divine : VOUS ÊTES AMOUR! VOUS ÊTES LUMIÈRE! VOUS ÊTES DIEU!

 

Visualisez que l’énergie entre par tous les pores de votre peau et régénère toutes vos cellules. Que d’innombrables mains de lumière se posent partout sur votre corps et vont soulager toutes les tensions et dénouer tous les blocages qui pourraient subsister en vous. Qu’il n’y a plus ni résistances, ni limites à qui vous êtes vraiment… et que tout « surplus » d’énergie présent en vous se transmet directement à la terre pour aller toucher tout ceux qui, comme vous, sont prêts à accueillir cette vague d’Amour Divin déferlant dans tout votre être. »

 

Désormais, chaque fois que votre corps manifestera des signes de fragilité, de faiblesse ou de douleur, vous avez la possibilité de refaire cet exercice et de vous laisser « combler d’Amour et de Lumière » par l’Univers tout entier. Vous y avez droit. De vous refuser cette « infusion régénératrice », ce serait comme de priver votre corps de la nourriture nécessaire à sa survie!

 

A partir de maintenant, vous n’aurez plus l’impression de « subir » l’élévation vibratoire planétaire, mais aurez le privilège d’y contribuer, avec douceur et harmonie, dans la paix de l’âme, du corps et du cœur! En vous appliquant à maintenir votre propre niveau d’énergie à sa pleine capacité, vous ne pourrez plus vous laisser « siphonner » ou « parasiter » par votre entourage : il n’y a de place en vous pour les perturbations extérieures que lorsque « l’intérieur », votre âme, subit le manque ou ressent de l’insatisfaction à quel que niveau que ce soit.

 

D’où l’importance de S’AIMER SOI-MÊME à chaque seconde, toujours de plus en plus. Aimez votre corps, prenez-en soin, accordez-vous du temps pour votre reposer et vous ressourcer au quotidien. Lorsque vous vous sentez « envahi », renvoyez cette énergie discordante d’où elle vient, sans la juger ou chercher à l’analyser. Lorsque vous vous sentez « siphonné », visualisez que, peu importe la personne qui vous « gobe » votre énergie, celle-ci est elle aussi entourée d’une famille d’âme qui ne demande pas mieux que de la « nourrir » et de la « combler » sur le plan énergétique…

 

Vous n’avez plus à travailler fort, mais seulement à laisser l’Énergie d’Amour circuler librement dans votre vie. Vous POUVEZ faire ce choix conscient à chaque inspiration et à chaque expiration…cela ne demande qu’un peu de pratique! Les bénéfices sont non seulement immédiats, mais vont « croissant avec l’usage ». N’est-ce pas fantastique? Plus vous vous aimez, plus vous êtes heureux et en santé, et mieux s’en portera la planète toute entière!

 

Votre corps est le vaisseau sacré de votre Divinité, le véhicule physique que vous avez choisi de privilégier pour cette expérience existentielle unique en son genre. La façon dont vous en prenez soin est le reflet de comment vous traitez Dieu présent en vous-même : plus votre Amour grandit envers vous tel que VOUS ÊTES, plus votre Quintessence parvient à s’inscrire profondément dans vos cellules, votre ADN et vos corps subtils.

 

C’est l’Amour qui ouvre la voie afin que l’énergie ascensionnelle puisse se diffuser dans toutes les parcelles de votre Être, votre corps y compris. Fusionnez dans l’Amour, tant avec votre Essence qu’avec votre véhicule terrestre, car c’est en faisant UN avec toutes les parties de vous-même que vous connaîtrez le sentiment de plénitude ultime : l’accès aux dimensions supérieures présentes d’abord et avant tout EN VOUS-MÊME!!!

 

VOUS ÊTES AMOUR, VOUS ÊTES LUMIÈRE, VOUS ÊTES DIEU, À CHAQUE SECONDE… PEU IMPORTE LE LIEU, L’ÉVÉNEMENT, VOTRE ÉTAT D’ÂME OU VOTRE ÉTAT DE SANTÉ. CHOISISSEZ L’HARMONIE ET IL EN SERA AINSI DANS VOTRE VIE ICI, MAINTENANT ET POUR L’ÉTERNITÉ! »

 

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 7 juillet 2006,
disponible aussi sur
www.biancagaia.com
 

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes.  

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:30

 

Formuler par écrit une demande précise ou une programmation personnelle en s’assurant que les résultats soient mesurables/quantifiables, et en incluant les aspects aussi bien positifs que négatifs. Utiliser la formulation suivante : Je choisis… même si… (prenez le temps de mettre en lumière toutes les pensées qui pourraient faire obstruction ou s’opposer à la concrétisation de votre désir, comme par exemple : même si j’ai peur, que je doute, que je n’ai pas les moyens, que les autres ne seront pas d’accord, etc.).

 

Bien vérifier que la demande est prête à être activée soit en s’intériorisant, par le testing musculaire ou à l’aide d’un pendule. Demander si la programmation est optimale à 100% (que vous avez choisi les bons mots, le bon contenu).

 

Activer la programmation en demandant à votre conscience supérieure et à votre famille d’âme de l’implanter dans toutes vos couches subtiles et dans toutes les cellules de votre corps physique, en insistant sur le but visé (ce que cela va vous apporter et comment l’univers bénéficie de ce choix).

 

Sceller la programmation dans votre cœur et dans votre conscience supérieure en demandant à ce que « seulement moi ou quelqu’un de mon choix » puisse en altérer le contenu. Puis, confiez le soin à votre famille d’âme, vos anges gardiens et vos guides d’identifier les moyens ou les outils les plus bénéfiques pour que la solution parfaite se manifeste.

 

Remerciez pour tout ce qui, déjà, s’accomplit sous vos yeux et tout ce qui, durant toute votre existence, s’est matérialisé chaque fois que vous avez su faire un CHOIX et LÂCHER PRISE quand aux façons que tout s’accomplisse selon votre volonté.

 

Placer ensuite la feuille sous une chandelle allumée afin de poser un geste concret, équivalent à « passer une commande CÉLESTE »… Puis, engagez-vous à demeurer patient et confiant envers vos « alliés » des dimensions supérieures. Vous ne pouvez trouver de meilleurs « collaborateurs » pour « travailler » pour vous!

 

PETIT EXERCICE POUR TROUVER « L’ÂME SŒUR »

 

Visualisez-vous au beau milieu d’une foule réunissant toutes les personnes du sexe qui vous intéressent et qui habitent votre région (où celle vous vous souhaitez habitez). Puis, imaginez que vous vous élevez AU-DESSUS de la foule, dans les hautes sphères énergétiques et que, là, vous y rencontrez celui ou celle qui, comme vous, est parvenu à s’élever.

 

Cette personne est parfaitement compatible avec vous, elle vous complète et vous harmonise ici et maintenant. Prenez le temps d’entrer en contact avec cette personne, de créer des liens énergétiques favorables et de communiquer avec lui ou elle, même si vous ne le-la connaissez pas ou que vous ne parvenez pas à voir son visage… Cela n’a pas d’importance, c’est le lien que vous avez tissé avec lui ou elle qui le-la conduira jusqu’à vous, et vice versa.

 

Visualisez que vos énergies fusionnent et qu’un lien magique s’établit entre vous. Puis, voyez vos familles d’âme respectives tout mettre en œuvre pour favoriser votre rencontre et vous donner des indices, des singes, afin que vous vous reconnaissiez. N’oubliez pas d’être PATIENT-E et de laisser l’autre venir à vous en toute simplicité, sans effort et sans contrainte… en faisant CONFIANCE à vos étincelles divines respectives!

 

BONNE EXPÉRIMENTATION! VOUS M’EN DONNEREZ DES NOUVELLES…

 

Message de Bianca Gaïa, canalisé par Diane LeBlanc, le 29 mai 2006,
disponible aussi sur
www.biancagaia.com
 

Vous êtes invité à faire circuler ce message à condition d’en respecter l’intégralité,

y compris ces quelques lignes. Pour vous inscrire/désinscrire de notre liste d’envoi, vous informer sur nos services personnalisés

ou tout simplement communiquer avec Diane :  par téléphone (450) 752-0224 ou par courriel info@biancagaia.com

 

Visitez aussi notre nouveau site sur la santé et le mieux-être :

www.lumin-essence.com

  

 

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:19



        Après des années et des années passées à prier, jeûner et vivre dans l’indigence, un disciple se présenta humblement devant son guru :

 

- Maître, affirma-t-il, je suis prêt à connaître l’Illumination.

 

- Ah oui? répondit le vieux sage sans même ouvrir les yeux pour regarder celui qui se tenait devant lui. Eh bien, racontez-moi donc ce qui vous arrive.

 

- Maître, dans un premier temps, j’ai appris à maîtriser mon corps. Par le yoga et la relaxation, je suis parvenu à espacer mes respirations et ralentir les battements de mon cœur, pour obtenir un état de paix intérieure et de calme infini. La faim et le besoin de sommeil n’ont plus de prise sur moi. Je peux méditer des jours durant sans bouger un seul muscle.

 

- C’est très bien, répondit le saint homme sans broncher, mais encore?

 

- J’ai aussi appris à maîtriser mes pulsions et mes émotions. La vue d’une belle femme ne me tourmente plus, la misère du monde ne m’affecte plus et les pleurs d’un enfant me laissent complètement froid. Je me contente d’être témoin de tout ce qui m’entoure et de prier avec ferveur afin que tout ceux qui vivent sur cette terre soient enfin soustraits à la souffrance ou aux illusions du manque.

 

- Voilà qui a dû exiger beaucoup de renoncement de votre part, mon fils, renchérit le vieil homme avec un léger sourire dans la voix. Y a-t-il autre chose que vous aimeriez ajouter?

 

- Oui, bien sûr, Maître. Je me suis longuement appliqué à faire taire toutes mes pensées, à annihiler tous mes désirs et à ne plus avoir d’opinion personnelle sur quelque sujet que ce soit. Sincèrement, je crois avoir réussi à me débarrasser de mon Ego et à vider mon esprit de toute forme de réflexion aliénante une fois pour toute.

 

- Vous avez consacré toute votre vie à vous améliorer sans relâche, mon enfant, mais croyez-vous avoir accompli tout ce qui était en votre pouvoir pour mériter de devenir guru à votre tour?

 

- Tout à fait, Maître. J’ai suivi tous vos enseignements à la lettre, pratiqué religieusement tous les exercices que vous m’avez appris, observé toutes vos règles de conduite et ce, sans défaut, depuis de longues années. Je suis prêt à parcourir les routes à mon tour pour prêcher la voie de l’accomplissement, telle que vous et vos prédécesseurs nous l’ont transmise…

 

Le sage des sages poussa alors un long soupir. Ses paupières s’entrouvrirent et un flot de Lumière étincelante s’échappa de ses yeux. Muet de stupeur, le disciple tomba à genoux et se sentit tout à coup enveloppé d’un halo chatoyant pénétrant en lui par chaque parcelle de son être. Le guru se leva dignement et s’approcha de son élève. Il mit la main sur son épaule et, tandis que le jeune homme fût parcouru d’un chaud courant électrique, il lui murmura à l’oreille :

 

- Si tu avais accompli tout ce que tu affirmes candidement devant moi, tu ne serais aucunement surpris par cette Lumière qui cherche à s’infiltrer jusqu’à ton cœur. Tu as oublié que tu n’es pas seul dans l’Univers et que tu vis, croît et respire avec tout ce qui EST. L’Illumination ne s’obtient pas par l’effort ou le mérite, mais bien par la Grâce divine qui te relie en Conscience avec toute la Création. Quand tu auras connu cela, alors toi aussi tu seras un Maître.

 

Le disciple repartit tout penaud en se disant, bien humblement, qu’il lui restait encore une longue route à parcourir. Et le grand sage s’attrista encore plus, car il vit que son élève n’avait rien compris et qu’il cherchait encore à l’extérieur, dans les apparences et les illusions de ce monde ce qui, en fait, avait toujours été et serait toujours là, au plus profond de lui-même. »

 

Et vous, parvenez-vous à entrevoir la Lumière qui brille derrière vos yeux? Ressentez-vous en vous la présence de cette Flamme divine qui aspire à embraser tout votre Être? Votre cœur danse-t-il de Joie en communion avec tout ce qui vit?

                       

De plus en plus de thérapeutes et de Maîtres spirituels incitent les gens qu’ils côtoient à prendre le temps de se regarder dans le miroir chaque matin. Dans le but de mieux se connaître et d’apprivoiser qui nous sommes, quoi de mieux que de se regarder « dans le blanc des yeux »?

 

Certaines personnes apprennent même à entrer en relation avec cette image d’eux-mêmes, là, dans la glace. Elles se disent bonjour, à quel point elles se trouvent belles, quelles sont les qualités qu’elles reconnaissent en elles-mêmes, etc.

 

C’est un très bon exercice servant à la fois à surmonter sa peur du ridicule (oser se parler à soi-même à voix haute!) et à développer son estime de soi (se faire des compliments à soi-même rehausse la perception de l’on a de soi).

 

L’ultime défi demeure cependant de parvenir à soutenir son propre regard, en silence, pendant plusieurs minutes. Il est facile de se contenter de s’accorder un regard bref et fuyant, de se sourire en ajustant son maquillage ou en se rasant de près. Mais c’est toute une autre histoire de fixer les yeux d’un autre… tout en sachant que ce sont les siens.

 

On dit que les yeux sont le miroir de l’âme. Vous êtes-vous déjà demandé de quoi avait l’air votre âme, votre Essence divine? Serait-il possible de percevoir sa propre Lumière intérieure à travers son double, ce pâle reflet de soi-même emprisonné derrière cette surface polie?

 

Oserez-vous tenter l’expérience? C’est très facile : il vous suffit de vous imaginer que Dieu lui-même pose sur vous son regard rempli d’Amour. Il vous contemple à travers vos propres yeux et vous percevez sa présence aimante à travers les vôtres. Une rencontre en toute intimité avec votre propre parcelle divine, pour découvrir la Lumière qui brille dans vos yeux lorsque vous vous sentez pleinement aimé, accepté et accueilli.

 

Vos proches, les personnes que vous aimez le plus au monde, connaissent ce regard empreint de tendresse et de plénitude. Mais vous, vous êtes-vous déjà permis de vous aimer de cette façon? D’apercevoir ce nuage de bonté qui vous caractérise au fond de vos pupilles illuminées par un éclair de Joie et une Étincelle de Bonheur indescriptible…

 

Un regard d’Amour sincère et durable envers soi-même est une excellente manière de goûter à la Plénitude en soi-même, d’accéder à l’Illumination de tout son Être : lorsque l’on découvre la présence de Dieu en soi, on ne peut plus jamais se percevoir de la même façon!

 

Essayez-le, vous verrez bien!

 

Extrait du livre « Bienvenue dans la 5e dimension »

par Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, Éditions des 3 Monts, 2007, pages 235 à 237.
 « La Voie de la Sagesse » est aussi disponible sur
www.biancagaia.com
Vous êtes invité à faire circuler ce texte
 à condition d’en respecter l’intégralité,y compris ces quelques lignes.
Pour vous inscrire/désinscrire sur notre liste d’envoi,
 vous informer sur nos services personnalisés
 ou tout simplement communiquer avec nous :
par téléphone (450) 752-0224 ou par courriel 
info@biancagaia.com

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article
28 novembre 2010 7 28 /11 /novembre /2010 17:12

Et si vous étiez un puissant alchimiste, doté de la capacité de transformer non seulement votre vie, mais tous les événements que vous rencontrez au quotidien? Tous ces problèmes, soucis, préoccupations et incidents de parcours qui viennent perturber votre existence, vous le savez, ne sont pas là par hasard! Au plus profond de vous-même, votre âme aspire à ce que vous vous reconnaissiez dans toute votre splendeur, que vous irradiez pleinement de toute cette lumière qui vous habite.

 

Aussi, attire-t-elle sur votre route toutes les situations propices à votre développement sur tous les plans, dans toutes les dimensions de votre être (physique, émotionnel, intellectuel et spirituel). Son unique but : votre plein épanouissement, votre souveraineté christique… l’intégration totale de votre Essence divine dans toutes vos cellules et tous vos corps énergétiques.

 

Aux yeux de l’âme, il n’y a que deux façons de fusionner avec le Divin en soi : « de gré » ou « de force »… Vous intégrez votre Divinité de plein gré chaque fois que vous reconnaissez que VOUS créez votre vie, que vous êtes LUMIÈRE, que votre êtes un Enfant de Dieu, semblable en tout point à votre Créateur, rempli d’Amour et de possibilités illimitées… Bref, chaque fois que vous vous percevez de manière positive, demeurant ouvert-e et conscient de votre place dans l’Univers, vous rayonnez d’Énergie lumineuse et irradiez la Gloire du Père.

 

Sans doute connaissez-vous la question magique à la base de la Loi de la Quintessence? Elle se rédige en ces termes : une pièce de monnaie vaut-elle moins cher du côté pile que du côté face??? En d’autres mots, vos fragilités, vos défauts, vos « noirceurs », vos erreurs et vos « mauvais coups » entachent-ils de quelque façon que ce soit votre Lumière intérieure? La réponse est NON!

 

De la même façon qu’un euro ou un dollar ont la même valeur que les déposiez du côté pile ou face lorsque vous vous en servez chez le boulanger, les expériences de la vie, les échecs et les traumatismes ne sont là que pour vous faire prendre conscience «  DE FORCE » de votre VRAIE VALEUR!!!

 

Prenez un instant pour jeter un regard différents sur les moments les plus intenses, les plus difficiles de votre vie… n’est-ce pas dans l’adversité que vous avez développé vos plus grandes forces, déployé votre plus grande puissance intérieure, révélé vos talents les plus secrets et reçus les « cadeaux » les plus riches sur le plan de votre évolution?

 

Et si, chaque fois qu’une difficulté se présente, vous pouviez vous demander « Quelle histoire dévalorisante suis-je en train de me raconter sur moi-même pour que mon âme éprouve le besoin de m’inciter à dépasser mes limites en relevant des défis qui me permettront de me reconnaître encore plus? »

 

Tout se passe ici et maintenant, dans votre Esprit, dans vos pensées et les émotions qui vous animent envers vous-même. En fait, la vie vous traite comme vous vous traitez vous-même pour que non seulement vous preniez conscience de ce que vous vous faites subir comme « agression intérieure », mais pour vous prouver « hors de tout doute » que vous avez tort de vous dévaloriser ainsi…

 

De gré ou de force… Je ME reconnais pleinement ici et maintenant, à chaque instant OU l’occasion me sera « offerte » de le faire à travers les défis (problèmes, épreuves, conflits, etc.) qui me sont présentés au quotidien. Plus j’ai de difficulté à croire en moi-même, plus les défis qui me seront « imposés » seront « grands », exceptionnels », « hors du commun » (lire : lourds, ardus, complexes, périlleux, etc.)

 

Et si la solution aux problèmes de votre vie n’était pas de trouver le « moyen » pour les surmonter ou les éliminer, mais bien de constater que VOUS avez tout en vous-même pour y parvenir? Vous l’avez déjà maintes fois prouvé auparavant! Peu importe ce que vous avez subi, souffert, enduré, supporté… vous êtes encore là, debout, vivant, majestueux! Les épreuves et les blessures du passé n’ont rien enlevé à votre Lumière intérieure, à vos innombrables qualités, à votre ouverture à l’autre, à votre capacité de manifester le meilleur dans votre vie!!!

 

En cela réside l’un des plus grands principes alchimiques de tous les temps : votre habileté à transformer votre réalité actuelle réside non pas dans la mise en place de solutions « extérieures », mais dans la pleine révélation de votre puissance divine « intérieure ».

 

VOUS pouvez changer les choses, améliorer la situation. Il vous suffit de « CHANGER D’ATTITUDE », de voir la réalité pour ce qu’elle est réellement : une « opportunité » de refaire la paix en vous-même, ici en maintenant!

 

Je vous donne un exemple : dernièrement, j’ai invité une amie très chère à venir travailler dans mon entreprise. Cette femme exceptionnelle, joviale, authentique et aux multiples talents me paraissait un atout précieux à adjoindre à mon équipe dynamique. Bien entendu, je reconnaissais en elle des qualités que JE ne m’appropriais pas.

 

C’est pourquoi j’ai été fort déçue de constater qu’après avoir accepté mon invitation, elle se désistait au bout de quelques jours. Je me suis donc intériorisée et me suis demandé quel était le « cadeau » que mon âme m’envoyait dans une telle situation. Outre le fait que je ne me reconnaissais pas entièrement, j’ai pris conscience de mon besoin d’être davantage entourée d’amis avec qui je pourrais « avoir du plaisir » à travailler. Mon erreur? Le besoin d’associer « travail » et « amis »…

 

Premièrement, comme je voyage beaucoup, je manque parfois de temps pour « cultiver » les amitiés qui me sont chères… Toutefois, ce n’est pas en associant mes amis à mon entreprise que je vais « travailler » moins! Deuxièmement, si j’ai le besoin de m’associer à ma meilleure amie et que celle-ci refuse, est-ce le reflet de comment je me traite? Puis-je affirmer haut et fort que JE SUIS ma meilleure AMIE? Sinon, pas étonnant que mon âme tente de porter ce fait à mon attention… de gré ou de force…

 

Ces prises de consciences m’ont non seulement apaisée, mais m’ont permis de réaliser que ma copine ne me laissait pas tomber : au contraire, elle m’offrait l’opportunité de choisir de maintenir une relation davantage profitable pour toutes les deux, en préservant la nature « ludique » de nos relations.

 

En identifiant le « cadeau », la « magie » qui opère en tout ce qui vit, la transmutation alchimique s’est opéré en moi ET à l’extérieur de moi.

 

Par contre, il aurait pu en être autrement. Une autre amie d’enfance, fort attentionnée et jouant quelque peu au « thérapeute », m’a fait remarqué que j’éprouvais déjà des problèmes d’amitié dans mon tout jeune âge et que cela faisait sans doute partie de mon « karma » d’être laissée pour compte. Pour moi, c’était un petit « test » de l’univers : allais-je demeurée tournée vers l’avant, focalisée sur ma Lumière, ou me laisser envahir par le doute et les tourments intérieurs?

 

Bien entendu, il est tellement facile de s’apitoyer sur son sort! Pour moi qui suis née rousse, tous les « malheurs du monde » associés à cette couleur de cheveux (que je n’aimais pas, soit dit en passant), me sont « tombés dessus » étant enfant. Outre les « Poil de carotte » et « Sorcière sortie de l’enfer », j’ai eu droit, entre l’âge de 6 et 11 ans, à l’insulte suprême : alors que je me lavais la crinière tous les jours, certains gamins ont décrétés que j’avais des « poux » et donc, qu’on devait me fuir ou croiser les doigts en me voyant pour ne pas les attraper.

 

Si je me suis sentie « stigmatisée » pendant des années, cela ne m’a quand même pas empêchée de jouir d’amitiés solides et profondes avec des personnes qu’il m’arrive encore de croiser aujourd’hui. Néanmoins, l’événement actuel aurait pu raviver cette blessure en moi et m’affecter encore plus profondément, vous en conviendrez.

 

C’est là que se joue toute la différence entre focaliser son attention sur le côté positif de la pièce de monnaie (comment je me suis sortie de cette douloureuse réalité au fil des ans) ou le côté négatif (ça m’arrive encore, pauvre de moi!).

 

Chaque fois que l’on regarde en arrière, que le poids du passé s’impose sur nos épaules, que la souffrance remplit notre cœur… nous avons deux choix : manifester notre pouvoir alchimique de transformation dans le moment présent ou se laisser accabler et paralyser par les « illusions » du mental qui confond le présent et le passé en une seule et même douleur limitative.

 

Le poids du passé peut devenir tellement lourd qu’il nous empêche de voir tout ce qu’il y a eu de beau et de bon qui soit ressorti de ces expériences que nous avons traversées. De focaliser son attention sur les blessures et incidents de parcours ne contribue qu’à nous faire se sentir encore plus impuissant face à la situation présente.

 

Tandis qu’au contraire, le fait de prendre conscience de ce que ce vécu m’a apporté comme richesse (pour ma part, cela m’a véritablement ouvert le cœur à la souffrance des gens et au désir de les aider à grandir) – de tout ce que j’ai acquis, compris, intégré et guéri dans ma propre vie – me donne au contraire encore plus de puissance pour transmuter la situation actuelle en Lumière!

 

Vous aussi vous avez le choix : chaque fois que vous vivez quelque chose de difficile : une rupture, un conflit, un accident, une problématique qui vous semble insurmontable… regardez-vous vers l’avant ou vers l’arrière? Y voyez-vous un drame ou une blessure qui ressurgit OU l’occasion de reconnaître vos acquis, cesser de vous dévaloriser et de vous révéler à vous-même toute la Lumière qui vous habite?

 

Vous êtes un alchimiste! Vous possédez la puissance de transmutation requise pour métamorphoser la situation qui vous oppresse en victoire de l’âme sur la matière. Il vous suffit de vous élever et de CHOISIR de ne voir que le positif dans la réalité « illusoire » qui vous entoure!

 

Vous méritez le meilleur : l’emploi de vos rêves, des amitiés enrichissantes, de l’amour à profusion, l’abondance illimitée, la santé parfaite, la plénitude à chaque instant… Ce que l’on visualise se matérialise, ce que l’on nourrit porte fruit, ce que l’on bénit nous ravit.

 

L’ultime secret du bonheur : le moment présent. Tout est parfait, ici et maintenant. Les blessures du présent ou du passé n’ont plus de prise sur vous lorsque vous contemplez tout le chemin parcouru, que vous comptabilisez tous vos succès et vos réussites, que vous honorez l’ÊTRE merveilleux, divin et illimité que VOUS ÊTES RÉELLEMENT!

 

Et, summum de votre triomphe, plus vous dévoilerez au monde cette divine puissance alchimique en vous-même, plus votre vie sera lumineuse… et plus vous incitez vos proches à eux-mêmes se reconnaître et transformer leur propre vie. Ainsi, tous ensembles, nous parviendrons à incarner dans notre chair la Lumière divine co-créatrice illimitée qui fera revivre sur Terre le Paradis dont nous rêvons tous…

 

Se voir tel que Dieu nous a créé, c’est s’aimer tel qu’Il nous aime : inconditionnellement, irrémédiablement… à l’infini!

 

Avec tout mon Amour!  Bianca

  

Message de Bianca Gaïa/Diane LeBlanc, transmis le 13 février 2009,

aussi disponible sur www.biancagaia.com. Vous êtes invité à faire circuler ce texte

à condition d’en respecter l’intégralité, y compris ces quelques lignes

 

Repost 0
Published by AMOUR ET BENEDICTION - dans DIANE LEBLANC
commenter cet article

Présentation

  • : AMOUR ET BENEDICTION
  • AMOUR ET BENEDICTION
  • : REIKI AIDE AU DEVELOPPEMENT PERSONNEL, POUR ATTEINDRE SON BUT, AIDE POUR AMELIORER SA VIE BIEN ËTRE PROSPERITE
  • Contact

Rechercher

Pages